Skype : malgré la polémique, Microsoft va continuer à écouter vos conversations

Prise la main dans le sac, Microsoft ne change rien, ou presque. Malgré la polémique sur les écoutes des conversations Skype, le géant américain annonce qu’il va poursuivre cette pratique. Mais désormais, vous êtes prévenus.

skype microsoft espion

Début août 2019, Microsoft se retrouvait au coeur d’une polémique autour de l’exploitation des données personnelles. Le géant californien faisait écouter les conversations de Skype et Cortana à des sous-traitants. Des extraits de quelques secondes étaient analysés « pour améliorer le service de traduction automatique de Skype ». Après cette affaire, Microsoft avait promis de faire le nécessaire.

Rien ne change, mais vous êtes prévenus

La réaction de Microsoft est pour le moins surprenante. Alors que Google, Amazon, Apple et Facebook, épinglés pour les mêmes motifs, ont mis fin à ces pratiques, Microsoft décide de poursuivre son programme d’écoute. L’entreprise a simplement revu sa déclaration de confidentialité (celle que l’on signe tous sans lire) et ajouté les mentions suivantes :

Notre traitement de données personnelles à ces fins inclut à la fois des méthodes de traitement automatisées et manuelles (humaines). (…) Nous examinons manuellement les extraits de code courts d’un petit échantillon de données vocales. Nous avons suivi des étapes pour les rendre anonymes afin d’améliorer nos services vocaux, tels que la reconnaissance et la traduction.

La firme de Redmond a également modifié la FAQ de Skype Translator dans sa version anglaise. Elle réitère les propos ajoutés à sa déclaration de confidentialité et ajoute que les sous-traitants se doivent de respecter les standards les plus élevés en matière de respect de la vie privée. Ces nouvelles conditions s’appliquent partout dans le monde, y compris en Europe.

En dernier recours, les utilisateurs peuvent supprimer les enregistrements Skype dans le tableau de bord de confidentialité. En revanche, sortir du programme d’écoute reste impossible. Pas très RGPD tout ça non ?

Source : Microsoft

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NordVPN : des faux sites propagent un dangereux malware bancaire

Des pirates profitent de la popularité de NordVPN pour diffuser Win32.Bolik.2, un malware bancaire sur l’ordinateur de leurs victimes. Des faux sites, imitant à la perfection l’interface de celui de NordVPN, propagent en effet des versions vérolées du célèbre VPN. Une…

Impots.gouv : environ 2000 comptes victimes d’un piratage

Les comptes impots.gouv d’environ 2000 administrés ont subi un piratage : des pirates sont parvenus à accéder aux déclarations d’impôts et les modifier. Les agents de Bercy affirment avoir néanmoins pu reprendre rapidement le contrôle de la situation et avertir…

WhatsApp, Skype et Slack sont victimes d’une faille de sécurité

WhatsApp, Skype et Slack sont vulnérables. Ces trois logiciels reposent sur la technologie Electron, qui présente une importante faille de sécurité. Les développeurs ont été prévenus, mais ils font pour l’instant la sourde oreille et aucun correctif n’a été déployé…

WhatsApp : « 1000 Go d’internet gratuit » ? C’est une arnaque !

Une nouvelle arnaque circule sur WhatsApp : les chercheurs d’ESET expliquent que des personnes malveillantes sont en train de mener une campagne de monétisation au clic de grande ampleur.  Une nouvelle arnaque virale circule sur WhatsApp. Les chercheurs ont ainsi repéré…

Android : une simple vidéo permet de pirater des millions de smartphones

Une simple vidéo permet de pirater des millions de smartphones Android. Le problème vient d’une faille dans le framework Android Media. Google propose un patch depuis début juillet, mais des millions de smartphones restent vulnérables. D’autant plus qu’un développeur propose…

Surprise, vos données anonymes ne le sont pas du tout !

Vous pensiez vos données anonymes protégées ? Détrompez-vous ! Une étude révèle que les données anonymes sont en réalité une supercherie. 83% des Américains peuvent être ré-identifiés à partir de trois critères démographiques.

Firefox corrige une deuxième faille zero-day en 2 jours

Firefox vient de publier une nouvelle mise à jour, 48 heures environ après celle qui corrigeait une première faille zero-day. Le navigateur passe en version 67.0.4 qui corrige une deuxième vulnérabilité. Celle-ci est directement liée à la première. Un chercheur en sécurité du…