Siri : Apple a enfin décidé d’améliorer son assistant vocal dépassé par Alexa et Google

Apple met enfin les moyens dans Siri, l’assistant vocal des iPhone. La firme vient de racheter la startup Inductiv, spécialisée dans l’intelligence artificielle. Le but est visiblement de nettoyer les données nécessaires à l’apprentissage machine pour rendre Siri plus utile face à Alexa et Google Assistant.

Siri
Crédits : Phonandroid

Si vous êtes entre plusieurs écosystèmes alors vous savez que Siri fait très bien le job sur votre iPhone pour certaines commandes comme mettre un timer, changer la musique, éteindre ou allumer les lumières. Pourtant, cela reste un assistant plutôt frustrant, surtout face à Alexa d’Amazon, et sans doute dans une moindre mesure Google (qui s'emmêle plus souvent les pinceaux, en tout cas chez l’auteur de cet article).

Reste que Siri est une telle occasion manquée que cela a de quoi étonner. Oui car si vous vous souvenez bien, Siri était le premier assistant vocal du marché. Il a en effet été lancé en 2011, et il était le fruit plutôt prometteur de recherches de l’université de Stanford, d’un programme militaire (oui, oui…) et d’une collaboration entre SRI international puis l’entreprise spin-off Siri (d’où il tire son nom), et des chercheurs de l’Université de Lausanne en Suisse.

Siri, cette occasion manquée qu’Apple ferait bien d’améliorer

L’un des ingénieurs de l’université de Stanford, le franco-américain Luc Julia, avait d’ailleurs donné un aperçu de sa collaboration d’alors avec Apple dans une interview accordée à Kombini (voir vidéo en fin d’article). Pour résumer, il explique qu’après une première phase très stimulante, il a rapidement déchanté.

Face au succès de l’application il n’a eu de cesse que de demander à ses supérieurs d’augmenter le nombre de services pris en charge par Siri. Avant de remarquer un étonnant manque d’intérêt en interne pour la technologie et de cesser sa collaboration. Alors qu’Apple avait presque toutes les cartes en main pour ridiculiser la concurrence, la firme s’est ainsi laissée doubler par Google et Amazon.

Dont les assistants vocaux sont aujourd’hui nettement plus capables. Google et Amazon ont également lancé des enceintes connectées à petit prix ce qui a permis à leur assistants de se frayer un chemin dans de nombreux foyers. Là où Apple se contente d’une enceinte HomePod très chère et plus limitée que ses concurrentes (bien qu’apparemment sa qualité audio est réellement au top).

Or depuis quelques mois, le vent semble être enfin en train de changer de direction : Apple multiplie les acquisitions utiles pour améliorer Siri. La firme avait ainsi acheté Voysis, une startup qui a développé une technologie pour mieux comprendre le langage humain dans les enregistrements via machine learning. Et cette fois-ci, comme le révèle Bloomberg, Apple a racheté la startup canadienne Inductiv : elle est spécialisée dans l’analyse, le tri et le filtrage des données sources pour le machine learning

Lire également : Google Assistant, Alexa, Siri – attention aux arnaques qui exploitent vos commandes vocales

Apple ne s’étend pas sur les raisons de cette acquisition, mais tout indique que la firme cherche à améliorer son score en termes de commandes Siri satisfaites. D’ailleurs si vous en doutiez encore, Apple a également débauché récemment un ancien responsable de l’intelligence artificielle chez Google John Giannandrea. On vous laisse avec cette interview vidéo Kombini passionnante d’un des co-créateurs de Siri qui en retrace l’histoire en coulisses  :



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !