SFR « oublie » d’arrêter de facturer certains abonnés internet fixe résiliés

Maj. le 12 décembre 2018 à 14 h 27 min

SFR aurait oublié d’arrêter de facturer certains abonnés internet fixe qui devaient pourtant être résiliés selon l’Arcep qui vient de déposer une plainte. D’après les informations de 01net, les ex-abonnés concernés seraient passé chez un autre opérateur et auraient demandé la portabilité de leur numéro fixe. Des témoignages de J’alerte l’Arcep repris par nos confrères parlent de factures indues pouvant atteindre la cinquantaine d’euros.

sfr

SFR est de nouveau la cible d’une plainte de l’Arcep après que certains ex-clients aient signalé au site « J’alerte l’Arcep » des factures indues. Selon nos confrères de 01net, les victimes de ces facturations abusives sont tous d’anciens abonnés internet fixe passés chez un FAI concurrent et ayant demandé la portabilité de leur numéro de téléphone fixe. Comme l’explique l’Arcep, « la décision relative à la portabilité des numéros fixes dispose que lors d’un changement d’opérateur, l’utilisateur s’il souhaite conserver son numéro, doit s’adresser à son nouvel opérateur, et c’est ce dernier qui se charge de résilier le contrat avec l’ancien opérateur. C’est ce que l’on appelle le guichet unique ».

SFR est de nouveau visé par une plainte de l’Arcep pour des factures indues

Or SFR est visé par de nombreuses alertes d’ex-abonnés pour ce motif. Dans son bilan publié à l’occasion du 1er anniversaire de la plateforme « J’alerte l’Arcep », l’autorité cite quelques témoignages d’ex-clients SFR excédés : « SFR ne m’a pas résilié et continue à me facturer alors que la box a été retournée et l’acompte remboursé par leur soins », explique un des usagers. Un autre « mon opérateur a obtenu la portabilité […] SFR continue à prélever des sommes supérieures à 50 euros ». Ou encore : « la portabilité du numéro a été effectuée par mon opérateur […] et SFR business continue à me prélever […] depuis cette date ».

Lire aussi : « nous ne traitons pas les clients SFR comme il faudrait » admet Patrick Drahi

L’Arcep explique ainsi avoir ouvert une procédure d’instruction « sur le fondement de l’article L.36-11 du code des postes et des communications électroniques à l’égard de SFR » pour faire respecter le cadre de la portabilité des numéros fixes. L’autorité précise néanmoins que cela « ne préjuge pas d’une éventuelle sanction ». Selon le rapport, plus largement, SFR reste l’opérateur qui concentre le plus d’alertes, devant Free.

plaintes operateurs

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers  !
Android Q : voici les premières images du mode sombre

Mise à jour 18/01/2018 : XDA a publié des captures d’écrans et une vidéo donnant un premier aperçu d’Android Q et de son mode sombre (sur Pixel 3). Vous pouvez les retrouver en fin d’article.  Android Q commence à révéler ses…