SFR : le PDG Michel Combes viré par Altice, Patrick Drahi de retour comme président

Maj. le 14 novembre 2017 à 8 h 53 min

SFR et Altice changent de direction. Michel Combes est écarté par Patrick Drahi, qui prend le poste de président du groupe pour rassurer les actionnaires. Dexter Goei devient directeur général d’Altice et Alain Weill occupera la fonction de PDG de SFR. La valeur boursière d’Altice a dégringolé début novembre à cause des mauvais résultats de SFR.

SFR et Altice changent de stratégie. Michel Combes, jusqu’ici directeur général d’Altice et PDG de SFR, quitte ses fonctions au sein du groupe média-télécom suite aux mauvais résultats enregistrés. Patrick Drahi, propriétaire d’Altice, revient aux commandes en adoptant le titre de président. Une décision visant notamment à rassurer les investisseurs : Drahi avait disparu des organigrammes mais conservait un rôle décisionnel majeur. Dexter Goei, directeur général d’Altice aux États-Unis et proche de Drahi, remplace Michel Combes comme directeur général d’Altice.

SFR et Altice chamboulent leur organigramme

Alain Weill, anciennement directeur général de SFR Médias, est quant à lui nommé PDG de SFR. Autre modification majeure dans l’exécutif d’Altice, Armando Pereira prend le poste de directeur opérationnel de l’activité télécom. Co-actionnaire et co-fondateur d’Altice avec Drahi, il pilotait déjà les opérations du pôle télécoms de SFR. Désormais, les fonctions de dirigeants sont occupés par des actionnaires importants. Dans un communiqué, Altice explique que “cette structure représente un retour à l’organisation d’origine qui avait permis le succès du groupe”. L’objectif est de “mieux mettre en oeuvre la stratégie d’Altice, à mettre en place un système de responsabilités plus clair et à améliorer les performances opérationnelles et financières”.

Cette réorganisation de la direction et de la gouvernance d’Altice intervient quelques jours après la publication des mauvais résultats du groupe au troisième trimestre, plombé par les performances de SFR. L’opérateur a réalisé sur la période un chiffre d’affaires de 2,76 milliards d’euros, en baisse de 1,3%. En un an, SFR a perdu 186 000 clients sur l’internet fixe et afficher désormais moins de 6 millions d’abonnés. Le mobile redresse un peu la barre avec 75 000 abonnés supplémentaires mais ne suffit pas à compenser la perte sur les box. Conséquence : la valeur d’Altice a dégringolé, perdant 34% en cinq séance et 50% depuis le mois de juin. Une perte de plus de 5 milliards d’euros de capitalisation boursière.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR (Altice) dément vouloir vendre BFM Business

Mise à jour du 5 octobre 2018 : SFR (Altice) a rapidement démenti les rumeurs dans un communiqué de presse. Le groupe précise que la rumeur de la vente de BFM Business a « fait l’objet d’un démenti ».  SFR (Altice) envisage…