Sega abandonne ses salles d’arcade au Japon à cause de la pandémie

 

Sega vient d’annoncer l’abandon de ses célèbres salles d’arcade au Japon. SEGA Sammy Holdings, maison mère de l’éditeur, a en effet cédé l’essentiel des parts de Sega Entertainment, filiale en charge des salles d’arcade japonaises, à Genda. La firme nippone explique sa décision par l’importante baisse de fréquentation des salles en pleine pandémie. 

sega abandonne salles arcade japon

Ce 4 novembre 2020, SEGA Sammy Holdings a annoncé la vente de 85,1% de ses parts dans SEGA Entertainment à la firme japonaise Genda, spécialisée dans l’exploitation des salles d’arcade. L’entreprise cède uniquement sa filiale dédiée à l’exploitation des salles. En effet, elle continuera de développer des jeux destinés aux bornes d’arcade.

D’après le communiqué, Sega se retire définitivement du secteur. Dans ces conditions, de nombreuses salles d’arcade situées au Japon vont fermer leurs portes d’ici la fin de l’année. Néanmoins, Genda pourrait décider de maintenir certaines salles ouvertes au public sous une autre forme. En effet, la firme espère étendre sa présence sur ce secteur grâce au rachat.

Sur le même sujet : Sega, prochaine cible d’un rachat par Microsoft ?

Sega cède ses salles d’arcade à Genda

Pour justifier sa décision, Sega met en avant la baisse de fréquentation enregistrée dans les salles d’arcade depuis le début de la pandémie de Covid-19. « Le secteur des opérations des centres de loisirs a été fortement touché par la COVID-19, la fréquentation de nos installations a fortement diminué. Une perte financière importante a été enregistrée au 1er trimestre fiscal se terminant en mars 2021. Malgré une récente reprise de l’activité, la situation reste incertaine » explique SEGA Sammy Holdings dans son communiqué de presse.

Sur l’Archipel nippone, près de 2000 personnes sont mortes après avoir contracté le coronavirus. Depuis janvier, 104 030 cas de Covid-19 ont été recensés par les autorités japonaises. Jusqu’ici, le Japon a été relativement épargné par l’épidémie, notamment grâce à une mise à l’arrêt rapide de l’économie dès février. Par contre, le gouvernement japonais n’impose pas de confinement à ses citoyens. L’Etat s’est contenté de suggérer à ses citoyens de réduire leurs déplacements.

Dans ces conditions, Sega a préféré éviter les pertes financières en cédant son activité à « Genda, une société souhaitant développer l’activité des centres de loisirs ». Si vous voyagez un de ces jours au Japon, vous n’aurez donc pas la chance de vous rendre dans une des célèbres salles d’arcade de Sega.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sony PS5 vue arriere horizontale
PS5 : Micromania propose de rembourser les acomptes face à la pénurie

La PS5 est en rupture de stock. Face à la pénurie de consoles Sony et l’allongement des délais de livraison, Micromania propose désormais aux acheteurs de rembourser leur acompte et d’annuler leur réservation. Si vous avez précommandé votre PlayStation chez Micromania, l’enseigne…