Samsung va fabriquer des processeurs gravés à 3 nm très bientôt

 

La course à la puissance fait rage entre les fabricants de processeurs mobiles. Alors que TSMC prévoit de fabriquer ses premières puces gravées en 3 nm dans la deuxième moitié de l’année, Samsung se dit prêt à lancer ses versions dans les prochaines semaines. De quoi faire gagner de la puissance et de l'autonomie à nos futurs smartphones et tablettes. 

Samsung Exynos
Crédit : Samsung

Samsung pourrait griller la priorité à TSMC en ce qui concerne la production des puces gravées en 3 nm. C’est en tout cas ce que révèle le constructeur lors d’une réunion dédiée aux investisseurs. Cela lui permettrait d’avoir un argument supplémentaire pour séduire les différents constructeurs du marché.

Samsung précise que la production commencera dans le courant du premier semestre 2022, donc bientôt. TSMC, le fondeur taïwanais, prévoit lui de lancer la machine avant la fin 2022.

Samsung affine sa gravure pour séduire les constructeurs

Samsung affirme que sa nouvelle finesse de gravure à 3 nm donnerait théoriquement des puces équivalentes à celles en 4nm de TSMC au niveau des performances des transistors, mais avec de meilleures performances globales.

Pour l’utilisateur, cela signifie une amélioration notable par rapport à l’architecture FinFET en 7 nm utilisé actuellement par Samsung, avec une consommation réduite de moitié et une puissance améliorée à hauteur de 30%. Plus encore, la taille de la puce serait réduite de 45%, ce qui donnerait plus de place et de flexibilité à la conception du produit qui l’entoure.

A lire aussi – Test Samsung Galaxy S22 Ultra : le nouveau roi des smartphones Android ?

Reste à savoir quelles conséquences cette annonce pourrait avoir sur le marché. Globalement, les fabricants de puces préfèrent traiter avec TSMC : AMD, Nvidia, Qualcomm, Intel, MediaTek… Samsung a tout de même une carte à jouer, même la société coréenne reste au coude au coude avec sa rivale.

TSMC pense déjà à la suite. Après la gravure en 3 nm, ce sera au tour de la gravure en 2 nm de faire son entrée. Celle-ci devrait commencer à être testée dans le courant de l’année 2024. L’année suivante, si tout se passe bien, les SoC en 2 nm pourraient enter en production. Là encore, l’avantage est intéressant pour l’utilisateur, qui y gagnera en termes d’énergie mais aussi en puissance.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !