Maj. le 17 mars 2020 à 11 h 54 min

Les ventes de smartphones Samsung devraient profiter de l’épidémie de coronavirus : le constructeur n’est en effet plus présent sur le marché chinois et plus de 50% de sa production est délocalisée depuis plusieurs années au Vietnam. La situation du constructeur est nettement plus enviable que celle d’Apple ou de Huawei. 

Roh Tae-moon
Roh Tae-moon nouveau PDG de la division smartphones chez Samsung / Crédits : Samsung Electronics

A en croire le New York Times, Samsung sera le grand gagnant de l’épidémie de coronavirus. Et pour cause : ses concurrents produisent l’essentiel de leurs smartphones en Chine, frappée par de nombreuses fermetures d’usines depuis plusieurs semaines. Cela a même forcé Apple à admettre dans un memo interne de possibles ruptures de stock sans compter le fait que la firme s’attend à une baisse significative de ses résultats financiers par rapport aux prévisions.

Trendforce estime que Huawei devra se contenter d’une production inférieure de 15% aux prévisions, Apple écope d’une baisse de 10%… et Samsung ? Samsung a de son côté fait le choix il y a quelques années de se retirer du marché chinois ; et a délocalisé depuis 2009 l’essentiel de sa production au Vietnam. Entre-temps nombre de ses fournisseurs sud-coréens lui ont emboîté le pas. Du coup selon Trendforce, la production devrait à peine être impactée de seulement 3%.

Forcément grâce à sa délocalisation au Vietnam, l’impact des fermetures d’usines en Chine est minime pour Samsung, qui sera donc vraisemblablement cette année le constructeur capable de produire le plus d’unités de smartphones. Et c’est d’autant plus vrai que le constructeur a dû se retirer l’année dernière du marché chinois. Il faut dire que sa part de marché y était déjà alors proche de zéro.

Une source proche de Samsung affirme que l’entreprise « ne le dit pas publiquement, mais ils sont soulagés ». Néanmoins d’autres sources soulignent que si la situation se prolongeait, Samsung finirait par souffrir lui aussi plus durement de la crise. Samsung n’a en effet pas d’autres choix que d’acheter de nombreux composants en Chine. Par ailleurs les malheurs d’Apple et de Huawei ne sont pas forcément une bonne nouvelle pour le groupe.

Lire également : iPhone 9 – présentation officielle le 31 mars 2020 malgré l’épidémie de coronavirus

Les deux firmes font en effet partie de ses cinq plus gros clients, et ce qui est positif pour la division mobile de Samsung l’est donc beaucoup moins pour la division semi-conducteurs ainsi que Samsung Display. De quoi faire dire à Greg Roh, analyste chez Hyundai Motor Securities que « Samsung ne sera pas complètement immunisé contre le virus ».

Source : NYT



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Galaxy S20 : un bug fait redémarrer le smartphone en boucle

Les Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra rencontrent un nouveau bug. D’après de nombreux témoignages, le smartphone redémarre parfois en boucle de façon complètement aléatoire. Pour l’heure, seuls les modèles avec Exynos 990 semblent touchés. Samsung est conscient des problèmes…

Galaxy S20 : des utilisateurs signalent des problèmes avec le GPS

Les Samsung Galaxy S20 sont victimes de quelques bugs. D’après plusieurs utilisateurs, le verrouillage du GPS est très ralenti, voire totalement hors-service chez certains. De fait, impossible de profiter de Google Maps ou Waze pour se diriger. Le constructeur travaille…