Samsung : des bénéfices en baisse à cause de l’échec du Galaxy S9

Maj. le 13 novembre 2018 à 13 h 47 min

A cause des ventes décevantes du Galaxy S9 et de la concurrence de Xiaomi, Huawei et Oppo sur le marché chinois, les bénéfices générés par Samsung sont en baisse au deuxième trimestre 2018. D’après les analystes, Samsung va devoir innover pour retrouver le chemin du succès dans les mois à venir. 

test galaxy s9 plus lecteur empreintes

D’après nos confrères de Reuters, les ventes de smartphones Samsung ont continué à baisser au second trimestre 2018. Au premier trimestre de l’année, le constructeur coréen avait déjà enregistré une chute des ventes de 2%. « Il s’agit de la croissance la plus faible enregistrée en l’espace d’un an » souligne l’agence de presse.

Samsung enregistre des bénéfices en berne à cause du Galaxy S9 et de Huawei, Oppo et Xiaomi !

Pour expliquer cette tendance baissière, les analystes pointent d’abord du doigt les ventes décevantes du Galaxy S9/S9 Plus. Selon eux, le smartphone n’est pas suffisamment novateur par rapport au Galaxy S8 ou au Galaxy Note 8 sortis en 2017. « Les fonctionnalités des smartphones Samsung ne sont pas assez attractives pour les consommateurs cette année » théorise Song Myung-sup, analyste chez HI Investment & Securities.

En conséquence, Samsung s’attend à ne vendre que 28 millions de Galaxy S9 au cours de l’année. L’an dernier, le leader mondial du smartphone avait écoulé 38 millions de Galaxy S8. Les ventes de Galaxy S9 seront encore plus faibles que celles du Galaxy S3, souligne l’analyste Lee Seung-woo. En 2012, le smartphone s’est en effet vendu à 30 millions d’unités.

Toujours selon les analyses relayées par Reuters, le Galaxy Note 9 ne permettra pas à Samsung d’inverser la vapeur. D’après les dernières fuites, la phablette s’annonce beaucoup trop semblable à son prédécesseur, le Galaxy Note 8. Outre son stylet S-Pen amélioré et compatible bluetooth, un nouvel SoC et le nouvel emplacement de son capteur d’empreintes digitales, le Note 9 reprend la même recette que le Note 8 en 2017. « Samsung va devoir montrer quelque chose de différent pour inverser la tendance » assure Park Jung-hoon, de HDC Asset Management.

Les analystes mettent aussi en avant la rude concurrence exercée par ses rivaux chinois, comme Huawei, Oppo, Vivo et Xiaomi. Sur le marché chinois, Samsung a même été éjecté du top 5 des principales marques de smartphone par ses concurrents. D’après les chiffres de Strategy Analytics, Samsung a dû se contenter 1,3% des parts du marché chinois au premier trimestre 2018. Au final, Samsung ne serait pas en mesure d’atteindre ses objectifs de vente cette année.

En conséquence, les bénéfices générés par Samsung au cours du deuxième trimestre 2018 n’excéderaient pas les 11,3 milliards de dollars. C’est tout de même 5,7% de plus par rapport à la même période l’an dernier. C’est par contre inférieur aux bénéfices du premier trimestre, qui s’élevaient à 14 milliards de dollars. Comme le souligne Phone Arena, l’entreprise sud-coréenne parvient à maintenir la tête hors de l’eau grâce à la hausse de ses profits (presque 50% cette année) dans le domaine des semi-conducteurs. Samsung lèvera le voile sur ses résultats trimestriels le vendredi 6 juillet 2018.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !