Salto, la plateforme de VOD de TF1, France TV et M6, a reçu le feu vert de l’Autorité de la concurrence. les trois groupes annoncent un lancement du service pour le premier trimestre 2020. Mais ils ont dû consentir à de nombreux engagements pour obtenir l’autorisation.

salto

Il y a plus d’un an, en juin 2018, TF1, France TV et M6 annonçaient Salto, une plateforme de VOD commune. Les trois groupes s’étaient vus un peu forcés la main en communiquant aussi tôt à cause d’une fuite. A l’époque, le service était loin d’être prêt, et pendant longtemps on n’en avait plus entendu parler. Mais ça y est, nous sommes dans la dernière ligne droite. L’Autorité de la concurrence a validé le projet Salto malgré les réclamations de certains acteurs du marché télécom ou de la TV (Free, Molotov, Canal…). TF1, France TV et M6 annoncent un lancement pour le premier trimestre 2020.

Salto : TF1, France TV et M6 vont devoir respecter des contraintes

Pour rappel, Salto doit être une plateforme dont l’accès est payant, et qui va regrouper les programmes des trois grands groupes média à l’origine de sa création. Les directs, replay, fonctionnalités enrichies seront disponibles. Mais face à la contestation de concurrents et partenaires craignant l’arrivée d’un tel mastodonte en France, TF1, France TV et M6 vont devoir respecter un certain nombre « d’engagements pris auprès de l’Autorité de la concurrence ». Et plusieurs d’entre eux devrait remettre en question l’intérêt de la plateforme.

L’Autorité explique que « ces engagements visent à prévenir les risques de coordination entre TF1, France Télévisions et M6, ainsi que les risques identifiés sur » :

  • Le marché amont de l’acquisition des droits de diffusion : TF1, France Télévisions et M6 se sont engagées à limiter leurs possibilités d’achats couplés de droits de diffusion linéaire et non linéaire. Des conditions d’approvisionnement de Salto seront encadrées à plusieurs titres, de sorte que la capacité d’approvisionnement en contenus exclusifs de Salto auprès de ses sociétés-mères sera limitée. Les possibilités pour Salto de bénéficier des clauses contractuelles figurant dans les contrats d’achat de droits de diffusion linéaire conclus par TF1, France Télévisions et M6 seront strictement encadrées.
  • Le marché de l’édition et de la commercialisation des chaines de télévision : TF1, France Télévisions et M6 se sont engagées à ce que Salto ne puisse pas contracter d’exclusivité de distribution de chaînes de la TNT en clair et de leurs services et fonctionnalités associés. Les engagements prévoient par contre la possibilité pour Salto de bénéficier d’exclusivités temporaires pour des services et fonctionnalités dont elle serait elle-même à l’initiative. TF1, France Télévisions et M6 se sont également engagées à proposer directement, c’est-à-dire sans l’intermédiaire de Salto, à tout distributeur tiers, la distribution de leurs chaînes de la TNT en clair et de leurs services et fonctionnalités associés, à des conditions objectives et non discriminatoires.
  • Le marché de la distribution de services de télévision payante : Les parties se sont engagées à limiter les possibilités de promotion croisée entre leurs chaînes et la plateforme Salto.
  • Les marchés de la publicité : Les sociétés-mères se sont engagées à commercialiser auprès de Salto des espaces publicitaires sur la base de conditions générales de vente, et dans des conditions objectives et non discriminatoires. Il y aura donc un encadrement de la pub pour Salto sur les chaînes de TF1, France TV et M6. Pas de problème dans le sens inverse puisqu’il n’y aura pas de publicité sur Salto.
  • La coordination entre TF1, France TV, M6 et Salto : Les sociétés-mères se sont engagées à mettre en place un ensemble de garanties, individuelles et collectives, destinées à limiter au strict nécessaire et dans un cadre précis les échanges d’informations entre Salto et ses sociétés-mères.

« Avec l’autorisation de Salto, nous pouvons enfin constituer cette équipe de France de l’audiovisuel que j’appelais de mes vœux. Le lancement de la plateforme nous donnera très prochainement les moyens de jouer sur notre territoire, face aux acteurs internationaux. Et la création française et européenne trouvera ainsi un nouveau moyen de rencontrer son public », a réagi Delphine Ernotte Cunci, PDG de France Télévisions.

Lire aussi : Salto : quels programmes seront disponibles sur le service de TF1, France TV et M6 ?

Pour Gilles Pélisson, PDG du Groupe TF1, même son de cloche : « Je me réjouis de la concrétisation de ce projet qui incarne une nouvelle ambition pour l’audiovisuel français. La décision de l’Autorité de la concurrence est un signal très positif, car elle démontre la prise de conscience des Autorités de la nécessité de soutenir et d’accompagner les acteurs du secteur dans les évolutions innovantes nécessaires pour faire face aux nouveaux enjeux ».

« Cette décision nous donne enfin l’opportunité de développer, ensemble, une offre et une plateforme en phase avec l’évolution de certains usages. Les chaînes de nos groupes sont appréciées des Français, nos contenus sont attractifs et notre technologie est très avancée : autant de raisons de se réjouir du lancement prochain d’une offre commune et ambitieuse comme Salto », conclue Nicolas de Tavernost, Président du Directoire du Groupe M6.

Avec une date de sortie prévue pour le premier trimestre 2019, nous devrions bientôt en savoir plus sur le prix, le catalogue complet, les exclusivités et les fonctionnalités de la plateforme de VOD. Reste à savoir si elle ne sera pas éclipsée par Disney+, qui sera disponible dans le courant du premier semestre 2020 en France.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le G-Sync de Nvidia arrive sur ces Smart TV OLED LG

La technologie G-Sync de Nvidia est en cours de déploiement sur certaines Smart TV OLED de la marque LG. Une mise à jour du firmware des téléviseurs sera bientôt disponible pour tous les utilisateurs d’un modèle issu des gammes LG E9, C9 et B9 de 2019. Comme annoncé début…

Amazon Music est désormais compatible avec l’Apple TV

Bonne nouvelle pour les détenteurs de l’Apple TV : il leur est désormais possible d’accéder au service de musique d’Amazon. Apple et Amazon, les deux géants de la tech, s’entendent de mieux en mieux, dirait-on. Décidément, on assiste à une…

Canal+ a perdu 167 000 abonnés et ça ne va pas s’arranger

Canal+ annonce avoir perdu 167 000 abonnés depuis le début de l’année en France. Les raisons sont nombreuses : une concurrence plus nombreuse et plus féroce, mais aussi des règlementations qui le pénalisent. Le pionnier de la télévision française est…