Retour Vers le Futur : Google a essayé de construire l’hoverboard !

Maj. le 10 avril 2016 à 14 h 01 min

Une fois n’est pas coutume, nous nous autorisons une petite infidélité à l’univers des smartphones et tablettes (sans ça, la catégorie « actu généraliste » n’aurait aucune utilité). Récemment, on vous a proposé de découvrir Youpomm, Youporn avec des fruits ou encore ce jeune étudiant qui gagne près de 30 000 euros par an en jouant à GTA V. Cette fois-ci on va faire appel à votre mémoire pour un long-métrage datant de 1989. Pas n’importe quel film puisqu’il s’agit de Retour Vers Le Futur 2 dans lequel on retrouve le mythique, génialissime, fantasmagorique hoverboard, skateboard flottant au-dessus du sol que Google a tenté de construire !

poster-hoverboard

Retour Vers Le Futur 2, c’est un voyage dans le temps en 2015, des baskets à laçage automatique et un hoverboard, grosso modo. La réalité va t-elle rattraper la fiction ? Il va falloir se presser car si Nike proposera bien ces baskets « auto-laçantes » l’année prochaine, pas sûr que l’on puisse profiter d’un hoverboard. Cependant, Google s’y est intéressé et a même essayer de le fabriquer.

Google a tenté de fabriquer l’hoverboard de Retour Vers Le Futur 2 !

Vous ne le savez peut-être pas mais Google dispose d’un laboratoire « secret », baptisé Google X (ou Google X Labs) dans la baie de San Francisco où des projets parfois fantaisistes sont en cours de développement. Parmi ces projets était bien présent le skateboard flottant de Marty McFly. Rich De Vaul, chercheur à Google X, l’a annoncé lui-même. Pourquoi avoir lancé ce projet ? Tout simplement parce qu’il en voulait un.

La lévitation magnétique n’est pas nouvelle. Pour preuve, certains trains au Japon et en Chine l’utilisent et peuvent même atteindre une vitesse de 361 mph (577,6 km/h). Cependant, l’hoverboard, contrairement à ces trains, doit permettre à l’utilisateur de se déplacer dans n’importe quelle direction, et ce serait là où le bât blesse. Problèmes de polarité et de stabilité auront eu raison des tentatives de Google.

Google aurait réussi à trouver des matériaux dont les propriétés ont permis réaliser un mini hoverboard fonctionnel mais pas d’en faire un de plus grande ampleur. D’autres technologies auraient pu le permettre mais celles-ci seraient trop onéreuses. Le projet d’un hoverboard signé Google est donc abandonné … pour l’instant. Dommage car les perspectives auraient été multiples, que ce soient pour les employés travaillant dans des entrepôts, centres commerciaux et autres ou pour le plaisir, tout simplement.

Afin d’être tout à fait complet, notons qu’un hoverboard avait fait le « buzz » sur internet il y a de cela plusieurs semaines. Une vidéo promotionnelle avec Christopher Lloyd en personne (alias Doc dans le long-métrage), le skateboarder Tony Hawk et le chanteur Moby, mettant en scène les premiers vols de cet hoverboard, avait même été réalisée, vidéo que l’on vous propose de retrouver à la fin de cet article. Malheureusement, ce n’était qu’un « fake » réalisé par Funny or Die, la plateforme humoristique d’un certain Will Ferrell. Espérons que ce ne soit que partie remise. Aimeriez-vous que l’hoverboard devienne réalité ? Dites-nous tout, on compte sur vous !

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Il tente de voler un smartphone et se noie dans le canal

En tentant de voler un smartphone, un homme d’une trentaine d’années est tombé dans le canal de l’Ourcq (Paris) ce dimanche 7 octobre 2018. Malgré la tentative de sa victime de le sauver, le voleur s’est noyé. Son complice a rapidement…