Réforme de l’audiovisuel : le gouvernement veut des publicités ciblées à la TV, comme sur internet

La Réforme de l’audiovisuel fait encore parler d’elle. Le gouvernement évoque cette fois l’arrivée de publicités ciblées à la télévision, comme c’est déjà le cas sur internet. En autorisant les publicités ciliées et géolocalisées à la TV, le gouvernement espère augmenter les revenus publicitaires des groupes audiovisuels qui financent le cinéma français. Explications. 

réforme audiovisuelle

Un nouveau rapport présenté par Aurore Bergé,  une députée « En marche », dans le cadre de la réforme de l’audiovisuel envisage d‘expérimenter les publicités ciblées et segmentées. En se basant sur de nombreuses données, comme les informations fournies par votre fournisseur d’accès à internet ou votre géolocalisation, les annonceurs publicitaires pourraient vous proposer des publicités différentes. La pratique est déjà largement répandue sur la toile. Chaque annonce que vous croisez en ligne été choisie spécialement pour vous.

Réforme de l’audiovisuel : pourquoi autoriser les publicités ciblées à la TV

D’après Aurore Bergé, cette décision permettra d’augmenter les recettes publicitaires générées par les chaînes françaises. Un annonceur est en effet plus enclin à investir dans les publicités ciblées, plus efficaces et permettant un meilleur retour sur investissement, que dans les annonces traditionnelles. Chaque espace publicitaire pourrait valoir le double, estime même le rapport d’Aurore Bergé.

Pour la députée, l’autorisation des publicités ciblées à la TV pourrait permettre, à terme, de financer les créations françaises. Les revenus des chaînes « tendent aujourd’hui à s’étioler, ce qui a un impact indirect sur le financement de la création française ». Aurore Bergé se dit d’ailleurs préoccupée par « la situation particulière du groupe Canal+, financeur majeur du cinéma, comme celle de France Télévisions ». Dans ces conditions, la députée estime que les lois en matière de publicités sont « devenues inutiles ou obsolètes ».

Pour elle, il faut d’urgence « exploiter le gisement de croissance que représente la publicité ». Que pensez-vous de cette idée ? L’autorisation des publicités ciblées peuvent-elle sauver le cinéma français, qui peine à trouver des financements ? On attend votre avis dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RMC Sport : comment regarder la chaîne sur la TV

Comment regarder RMC Sport sur sa TV ? L’offre n’est pas disponible sur les box Orange, Free et Bouygues. Il faut donc passer par des méthodes alternatives pour regarder les chaînes du bouquet sur la TV quand on n’est ni…