Qualcomm risque une amende de 800 millions d’euros en Corée

 

Dans l'univers des téléphones haut de gamme, un fondeur existe dominant toute concurrence : Qualcomm, le créateur des SoC Snapdragon. Et celui-ci risque gros en Corée, puisqu'il est en passe de prendre une amende de 800 millions d'euros pour ses pratiques.

Snapdragon 820

En tant que consommateurs, nous avons tendance à ne voir que la partie immergée de l'iceberg, à savoir les appareils. Et c'est bien naturel, puisque les constructeurs comme Samsung ou encore LG nous fournissent de nombreux modèles au look et spécifications différentes sur lesquels nous devons nous décider.

Mais dans le haut de gamme, un nom revient presque constamment : Qualcomm. En quelques années, le fondeur a réussi à devenir la référence des SoC mobiles, à l'égal d'un Intel pour le marché PC, ne laissant que quelques miettes à ses compétiteurs. Ce n'est pas le dernier Snapdragon 821 qui nous contredira, puisqu'il est déjà attendu dans de nombreux smartphones de fin d'année avant même sa sortie officielle.

Cette domination s'est faite grâce au dépôt de nombreux brevets, et la possibilité pour d'autres constructeurs de les utiliser moyennant paiement. Mais la Fair Trade Commission (ou FTC) de la Corée du Sud s'est penchée sur le cas de Qualcomm pendant 17 longs mois, et celui-ci serait en tord.

En effet, celui-ci calculerait les royalties demandées à ces constructeurs tiers sur la base du prix de vente recommandé des appareils, plutôt que le coût individuel de production des puces. Une différence majeure qui équivaudrait donc à mille milliards de won, soit environ 800 millions d'euros d'amende envisagée par la FTC coréenne.

Une condamnation qui serait juste, Qualcomm s'étant enrichi bien trop facilement de ce fait, mais qui risque également de retomber sur les consommateurs. En effet, les prix des futurs Galaxy Note 7 et autres HTC Nexus sous Snapdragon 821 pourraient être impactés par celle-ci, l'entreprise pouvant choisir de recouper ses pertes en augmentant les tarifs de ses SoC. Nous suivrons l'affaire de près.

Source



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bruno lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme
Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des…

amazon one paiement paume main
Amazon lance des tests pour payer avec la paume de la main

Amazon teste actuellement aux États-Unis un moyen de paiement inédit dans ses magasins Amazon Go. Après le paiement sans contact et mobile, les utilisateurs pourraient bientôt avoir la possibilité de régler leurs achats grâce à la paume de leur main….

amazon label produits écologiques durables
Amazon : un label permet désormais d’identifier les produits écologiques et durables

Amazon vient de lancer le label “Climate Pledge Friendly”. Déjà apposé sur 25 000 produits disponibles sur le site, ce label permet aux acheteurs d’identifier les articles durables, écologiques et respectueux de l’environnement.  Á la traîne sur les questions de l’écologie et l’environnement, Amazon vient d’annoncer…

elon musk troisième homme plus riche monde
Elon Musk devient le 3ème homme le plus riche du monde devant Mark Zuckerberg

Elon Musk est désormais plus riche que Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook. Grâce au succès fulgurant de Tesla en bourse, l’excentrique milliardaire est brièvement devenu le troisième homme le plus riche du monde, juste derrière Bill Gates et Jeff Bezos. Il distance ainsi Bernard…

huawei reduction achat composants
Huawei réduit encore sa production de smartphones, la série noire continue

Huawei réduit actuellement ses commandes de composants destinés à la fabrication de ses smartphones. C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs sources internes aux usines d’assemblages de l’entreprise. La situation n’a jamais été aussi catastrophique pour la firme de Shenzhen….