PUBG est accusé d’avoir poussé un joueur à tuer toute sa famille

 

Ce 18 janvier 2022, un jeune homme pakistanais s'est emparé d'une arme et abattu toute sa famille. Lors de son interrogatoire par les forces de police, cet adolescent a pointé du doigt le jeu PUBG, affirmant avoir agi sous son influence. Pour les autorités locales, la coupe est pleine. Elles appellent à l'interdiction du Battle Royale sur le territoire.

pubg mobile interdiction pakistan
Crédits : Tencent

Ali Zain, jeune pakistanais âgé de 18 ans, a abattu ses parents, deux de ses sœurs et son frère le 18 janvier 2022. Lors de son interrogatoire par la police de Lahore (une ville située dans l'est du pays), l'adolescent a assuré avoir agi sous l'influence de PUBG Mobile, le célèbre Battle Royale qui cartonne partout dans le monde.

D'après les dires des enquêteurs, Ali Zain vivait en total autarcie dans sa chambre, passant des heures rivé sur son smartphone à jouer à PUBG Mobile. D'après un responsable de la police cité par le quotidien Dawn et relayé par nos confrères de la Voix du Nord, le jeune homme a “tiré sur les membres de sa famille en pensant qu'ils reviendraient à la vie comme c'est le cas dans le jeu”.

À lire également : Jeux vidéo en ligne – la Chine interdit aux mineurs de jouer plus de 3 heures par semaine

La police pakistanaise appelle à l'interdiction de PUBG Mobile

Pour les autorités locales, cette affaire est la goûte d'eau qui fait déborder le vase. “Ce n'est pas le premier incident de cette nature. De fait, nous avons décidé de recommander une interdiction de PUBG” a déclaré à la presse un enquêteur de Lahore. Il faut dire que ce n'est pas la première fois que le roi des Battle Royale (genre vidéoludique populaire consistant à tuer ses opposants pour devenir le dernier survivant de la partie) est pointée du doigt par les institutions pakistanaises.

En effet, le titre a été déjà été interdit provisoirement par l'autorité de régulation des télécommunications à la suite de nombreuses plaintes du public pour sa violence. Comme le rappellent nos confrères de la Voix du Nord, un groupe de théologiens indonésiens avait prononcé une fatwa en 2009 contre PUBG, prétextant que sa violence était une insulte à l'Islam et pouvait provoquer des comportements dangereux. L'Inde et la Chine ont également pris des mesures drastiques contre le titre, avec des interdictions temporaires ou définitives. Malgré ces nombreuses attaques à son encontre, PUBG Mobile reste le jeu mobile le plus lucratif de 2021, avec plus de 2,5 milliards d'euros de revenus.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !