Maj. le 18 septembre 2019 à 11 h 10 min

Présenté en février 2019, le Galaxy Fold sera disponible le 3 mai. Le premier smartphone pliable de Samsung soulève de nombreuses interrogations. Nous l’avons pris en main pendant une courte durée. Découvrez nos premières impressions.

prise en main galaxy fold samsung

C’est l’un des smartphones les plus attendus de 2019. Le Galaxy Fold, premier smartphone pliable de Samsung, a fait sensation lors de sa présentation officielle en février, en marge du MWC de Barcelone. Que l’attente fut longue ! Initialement annoncé pour 2016, le projet a pris beaucoup de retard. Des difficultés de production de masse liées à la fragilité des écrans flexibles seraient en cause. Samsung semble avoir finalement trouvé la solution.

Lire aussi : notre test du Galaxy Fold

Alors que sa commercialisation démarre le 3 mai 2019, Samsung a invité quelques médias français à prendre en main son nouveau bijou. Nous faisons partie des heureux élus. Que vaut le Galaxy Fold de Samsung ? Vraie révolution ou simple démonstration technologique ? Voici quelques éléments de réponse.

Prix et date de sortie

Le Galaxy Fold sera disponible dès le 3 mai 2019 en France (le 26/04 dans certains autres pays). Proposé en quatre couleurs (argent et noir sur Samsung.com et chez les distributeurs, bleu et vert uniquement sur le site de Samsung), il coûtera 2020 euros. Si on opte pour un achat sur le site du constructeur, il sera possible de le personnaliser le Fold en choisissant la couleur de la charnière (argent ou or). Cela rallongera les délais d’expédition de 2 à 3 semaines, l’appareil étant alors assemblé spécialement en Corée.

prise en main galaxy fold prix

D’aucuns estimeront que le prix du Galaxy Fold se révèle indécent. Précisons tout de même que Samsung inclut de nombreux accessoires et services directement dans la boîte : Earbuds, une coque en kevlar, Samsung Care+ (garantie étendue). À titre de comparaison, un iPhone XS Max avec la configuration, les accessoires et les services similaires coûte… 2200 euros.

Fiche technique

 Fiche technique du Galaxy Fold
DimensionsDéplié : 160.9 x 117.9 x 6.9 mm
Plié : 160.9 x 62.9 x 15.5 mm
Poids263 g
EcranAMOLED 7,3" (interne) et 4,58" (externe)
DéfinitionQXGA+ 1536 x 2152 pixels, 16:10 362 ppi (interne) HD+ 21:9 (externe)
SoC7nm 64-bit octacore (Snapdragon 855)
RAM12 Go
Mémoire de stockage512 Go (UFS 3.0)
MicroSDNon
Appareil photo externe principalTriple capteur
12 MP f/1.5-2.4 OIS 27mm
12 MP f/2.4 téléobjectif 52mm
16 MP f/2.2 ultra grand angle 12 mm
Appareil photo externe secondaireCapteur simple
10MP f/2.2 26mm
Appareil photo interneDouble capteur
10 MP f/2.2 26mm
8 MP f/1.9 ToF 24mm
Capteur d'empreintesSur la tranche
OSAndroid 9 Pie
ConnectivitéWi‑Fi 6, Bluetooth 5.0, 4G
NFCOui
Reconnaissance facialeOui
Résistance à l'eau••
Batterie4380 mAh
Port de chargeUSB-C
Recharge rapideFast Charging 15W
Recharge inverséeOui, 9W
Recharge Qi sans filOui, 15W
ColorisNoir, gris, vert, bleu
Prix2020€

Un design conjugué au futur et à l’imparfait

Tout en longueur et plutôt fin, le Galaxy Fold donne une impression de déjà vu : il ressemble à une télécommande tactile. Fermé, il n’a pas vraiment l’allure d’un smartphone contemporains l’on s’en tient aux énormes bordures noires au-dessus et en dessous de l’écran de 4,6 pouces. Relativement compact, il se glisse facilement dans une poche, mais reste néanmoins épais et lourd (263 g). Il doit cet embonpoint à l’intégration de plusieurs écrans (un petit en façade, une dalle flexible de 7,3 pouces à l’intérieur) et d’une charnière mécanique. La surface en verre recouverte d’une protection Corning Gorilla 6 contribue également à ce surpoids.

prise en main galaxy fold plie

Replié, le Galaxy Fold n’est pas tout à fait plat. Samsung a repris le principe du Surface Book de Microsoft : les deux parties de l’écran intérieur ne se rejoignent pas complètement, mais forment un angle très aigu. Si cela semble étonnant à première vue, on s’y habitue très vite… puis on l’oublie.

D’ailleurs, plier et déplier le smartphone se révèle simple et fluide. On ressent une très légère résistance, mais cela lui confère un aspect plus robuste. La charnière mécanique responsable du pliage/dépliage promet de résister à 200 000 manipulations : de quoi voir venir.

prise en main galaxy fold deplie

Finalement, un seul élément peut gêner dans le design du Galaxy Fold : l’énorme encoche située dans le coin supérieur droit de l’écran intérieur. Sur cet aspect, les choix de Huawei dans la conception du Mate X nous semblent préférables (les modules photo sont placés sur le côté et n’empiètent pas sur l’écran). Une fois ouvert, le Galaxy Fold en met plein la vue et fait (presque) oublier l’encoche : il a été pensé comme une tablette qui se transforme en smartphone plutôt que l’inverse.

prise en main galaxy fold lecteur empreintes
Le lecteur d'empreintes est situé sur la touche de mise sous tension.

L’écran pliable, objet de toutes les interrogations

La vraie prouesse du Galaxy Fold réside bien entendu dans son écran. Contrairement à « vous savez qui », le coréen a fait le choix d’intégrer deux écrans. La dalle flexible de 7,3 pouces Dynamic AMOLED se révèle très impressionnante. Y’a-t-il une marque de pliage ? Oui, car il est impossible de faire autrement en l’état actuel de la technologie. Est-elle visible ? oui, sous certains angles. Cela est-il dérangeant ? Non.

prise en main galaxy fold encoche

La qualité de l’écran interne se révèle impressionnante. Samsung maîtrise parfaitement la technologie OLED avec des contrastes marqués et une luminosité maximum époustouflante. En revanche, les reflets s’invitent à la fête.  Samsung assure avoir recouvert la dalle d’un polymère ultrarésistant. Au total, sept couches composent l’écran interne du Galaxy Fold. À titre de comparaison, près de deux fois plus de couches assurent la robustesse d’un écran AMOLED classique.

Cette fragilité caractérise les écrans flexibles. Si plus de couches les composaient, ils ne pourraient pas se plier. Les prochaines itérations se révèleront sans doute plus solides. Corning travaille en effet sur des protections Gorilla Glass flexibles, mais elles ne débarqueront pas avant 2020.

prise en main galaxy fold ecran

En attendant, Samsung joue la carte de la sécurité en orientant le pliage vers l’intérieur. Quant aux quelques problèmes rencontrés par les premiers testeurs, ils sont à relativiser. D’abord par le nombre (cinq cas seulement). Notons au passage que sur ces cinq testeurs, deux ont partiellement ou totalement retiré une couche de protection, pensant qu’il s’agissait d’un simple film. Même si la situation est loin d’être explosive, Samsung se penche sérieusement sur la question afin d’éviter un remake du lancement du Galaxy Note 7.

Si l’écran interne se montre révolutionnaire, l’écran externe de 4,6 pouces impressionne moins. plutôt petit selon les critères actuels, il n’est là que pour un usage secondaire destiné aux opérations courantes (consulter les messages, répondre rapidement, lancer de la musique, etc.).

Côté technique, c’est le Nirvana !

Samsung troque l’Exynos (puce maison) contre le Snapdragon 855, dernier processeur haut de gamme de Qualcomm. Nous avons déjà pu nous apercevoir de ses capacités dans des smartphones plus classiques comme le Xiaomi Mi 9. Associé à 12 Go de RAM et 512 Go de stockage (sans extension possible), le Galaxy Fold promet des performances de haut vol. La durée de cette prise en main ne permet pas d’analyser précisément la puissance du Fold, mais il nous a semble très réactif.

Signalons parmi les petites déceptions  l’absence de jack audio et de port microSD. En revanche, Samsung a intégré un emplacement nano SIM ainsi qu’une e-SIM. Le coréen a dû sacrifier quelques technologies chères à son coeur pour intégrer l’essentiel dans un espace réduit. Au regard de la prouesse technologique, ces choix restent acceptables.

Une meilleure autonomie que le Galaxy S10+

Samsung équipe le Galaxy Fold d’une batterie de 4380 mAh. Le design du smartphone a obligé le coréen à diviser cette batterie en deux parties (une sous chaque moitié d’écran).

Nous n’avons pas manipulé le Fold assez longtemps pour nous prononcer sur son autonomie. Samsung explique qu’elle dépend de l’utilisation de chacun et que (oh surprise !) la consommation d’énergie augmente lorsque le Fold est déplié.

Sans donner de chiffres précis, le constructeur assure que son smartphone pliant se révèle plus endurant que les Galaxy S10 et S10+.

Pas un mot non plus sur les performances de recharge. Le Galaxy Fold affiche bien une compatibilité avec la charge rapide 15 W (avec et sans fil) et la recharge inversée, mais la marque ne nous a communiqué aucune donnée théorique. Nous évaluerons tout cela lors du test.

Une interface légèrement modifiée

Samsung n’a pas imaginé une interface propre à son smartphone flexible. Le Galaxy Fold embarque One UI basé sur Android Pie. Néanmoins, quelques fonctionnalités supplémentaires permettent de profiter pleinement de l’écran déplié. On pense notamment au multifenêtrage qui permet d’utiliser simultanément jusqu’à trois applications.

Le coréen assure également une continuité d’affichage entre l’écran interne et l’écran secondaire. On lance une application sur ce dernier, on déplie, et on continue sur le grand format. L’application s’adapte automatiquement. Samsung a travaillé avec Google pour assurer une compatibilité de ses applications avec ce fonctionnement en continuité et certains développeurs tiers devraient suivre. En attendant, une option permet de forcer la continuité comme on peut forcer l’affichage en plein écran sur un Galaxy S10. Seul hic, rien ne garantit que tout fonctionne parfaitement.

 

Précisons également que le principe de continuité n’opère que lorsque l’on passe du petit au grand écran. Une application lancée sur le grand écran n’apparaît pas sur le petit lorsqu’on referme le smartphone, samsung considèrant que l’utilisation prend fin lorsqu’on replie le Fold.

prise en main galaxy fold web
À gauche une page web avec écran fermé, à droite une fois déplié

prise en main galaxy fold maps
À gauche Google Maps avec écran fermé, à droite une fois déplié

Notre avis

Comme le Mate X de Huawei, le Galaxy Fold de Samsung incarne une avancée majeure dans l’histoire des smartphones. Néanmoins, cette nouvelle technologie n’en est qu’à ses débuts, avec tout ce que cela implique. Cette première tentative de Samsung souffre de quelques défauts, la plus grande inquiétude venant de la fragilité du produit. Reste que l’effet « wahou » nous gagne à chaque utilisation et nous ne pouvons que saluer l’audace de Samsung. Oui, le Galaxy Fold coûte cher, oui il est loin d’être parfait. Mais il laisse entrevoir les possibilités de cette révolution technologique pour les années à venir. Et forcément, cela a un prix.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Prise en main du Honor 20 Pro : cap sur la photo !

Très attendu, le Honor 20 Pro est désormais officiel. Honor a dévoilé son arme pour lutter contre le 7 Pro de OnePlus, le Mi 9 de Xiaomi ou encore le Zenfone 6 d’Asus. La marque met avant la qualité photo…

Prise en main du Zenfone 6 : Asus crée la surprise !

Asus revient en force avec le Zenfone 6. Son nouveau smartphone haut de gamme intègre un appareil photo rotatif inédit sur le marché. Lors d’un reportage à Taiwan, nous avons pu prendre en main le Zenfone 6 en avant-première.

Prise en main du Huawei Mate 20 Lite : plus fort que le Pocophone F1 ?

Le Huawei Mate 20 Lite débarque en France au tarif de 399 euros. A ce tarif dispose-t-il des atouts nécessaires pour lutter contre le Pocophone F1 ou le OnePlus 6 ? Nous avons pu prendre en main le smartphone de Huawei en avant-première. Découvrez toutes nos impressions.

Prise en main du Honor Play : le smartphone gaming abordable ?

Le Honor Play était annoncé en Chine en juin 2018. Alors que sa présentation officielle européenne est prévue le 30 août à l’occasion de l’IFA de Berlin, nous avons eu la chance de le prendre en main en avant-première. Découvrez…

Prise en main du Oppo Find X : le smartphone futuriste !

Dévoilé sous la Pyramide du Louvre, le Oppo Find X est le nouveau smartphone haut de gamme choisi par la marque pour son entrée en France. Sa particularité : son écran sans aucune bordure. Nous avons eu la chance de le prendre en main. Découvrez nos premières impressions.