Prise en main Oppo Find N2 : quel dommage qu’il n’arrive pas en France !

 

À l’occasion de la deuxième journée d’Inno Day, Oppo officialise le Find N2, direct successeur du Find N lancé un an auparavant. Reprenant la même ergonomie plus compacte que celle du Galaxy Z Fold 4, la marque chinoise en profite pour actualiser la fiche technique et peaufiner l’expérience. Nous avons eu l’occasion de prendre en main le téléphone et de le comparer avec son prédécesseur. Et nos premières impressions sont clairement positives.

prise en main oppo find n2

Hier, nous avons rapporté dans nos colonnes les premières nouveautés d’Oppo annoncées aux Inno Days 2022. Marisilicon Y est certainement la plus importante : il s’agit d’un composant audio destiné à améliorer le son des futurs écouteurs Enco d’Oppo. Lunettes connectées et accessoire biométrique accompagnaient cette technologie à venir en 2023. Aujourd’hui, ce fut au tour des smartphones pliants d’entrer en scène.

Lire aussi – Oppo Find X6 : une première image dévoile le design du smartphone avec un module photo géant

Les rumeurs ont largement éventé l'identité des deux téléphones : il s’agit du Find N2, successeur du Find N, et du Find N2 Flip, un concurrent pour le Galaxy Z Flip 4. Retrouvez dans nos colonnes une présentation complète de ce dernier. Une présentation d’autant plus importante que le téléphone arrivera en Europe… et donc en France. Le Find N2, lui, restera en Chine. Désolé pour tous ceux qui attendaient cette seconde génération. Les raisons de cette absence ? Une expérience incomplète, à en croire les propos d’Oppo. Mais aussi un prix un peu trop élevé, selon nous.

Le Find N2 profite d'une fiche technique haut de gamme

Le Find N2 est pourtant un produit qui ne manque pas d’intérêt, comme son prédécesseur. Le Find N nous avait en effet charmés lors de notre prise en main, grâce à des qualités esthétiques et ergonomiques incontestables. Un format vraiment différent des smartphones pliants type Fold. Une belle fiche technique. Et cet écran dont la pliure ne marquait que très peu, nous l’avions confirmé. Nous avions été un peu déçus par le choix d’Oppo de ne pas le commercialiser en Europe, même si nous sommes conscients que la marque n’en aurait pas écoulé beaucoup.

prise en main oppo find n2
Find N à gauche et Find N2 à droite

Le Find N2 s’appuie sur les belles qualités de son prédécesseur, tout en améliorant la recette, aussi bien sur l’esthétique, sur l’ergonomie et naturellement sur la fiche technique. Brossons rapidement cette dernière dont les principaux éléments ont largement fuité précédemment :

  • Écran interne de 7,1 pouces, définition Full HD+, dalle AMOLED LTPO, taux de rafraichissement de 1 à 120 Hz, ratio 9/8,4 et luminosité maximale de 1550 nits.
  • Écran interne de 5,4 pouces, définition Full HD+, dalle AMOLED, taux de rafraichissement 120 Hz, ratio 18/9e et luminosité maximale de 1350 nits
  • Processeur Snapdragon 8+ Gen 1, 8 ou 12 Go de RAM, 256 ou 512 Go de stockage
  • Batterie 4520 mAh compatible charge rapide 67 watts
  • Triple capteur photo à l’arrière 50+48+32 mégapixels, avec zoom optique 2x
  • Deux capteurs selfies de 32 mégapixels

Une nouvelle charnière pour un smartphone poids plume

Le smartphone sera exclusif en Chine. Mais nous avons tout de même saisi l’occasion de prendre en main le produit et de parler plus amplement de l’esthétique et de l’ergonomie offerte par le Find N2. Avec une première remarque générale : ce nouveau smartphone pliant d’Oppo est vraiment très léger et agréable à tenir. Il pèse 233 grammes, soit 42 grammes de moins que son prédécesseur. Il est, selon Oppo, le smartphone pliant le plus léger. En même temps, il est aussi plus petit…

prise en main oppo find n2

Cette performance, Oppo la doit à plusieurs éléments. Mais le plus important est le changement de charnière. Esthétiquement, cette nouvelle charnière ne change pas, puisqu’elle plie l’écran en goutte d’eau, comme précédemment. Mais techniquement, elle est très différente. Oppo utilise ici de la fibre de carbone et un alliage utilisé dans l’aviation. Elle compte moins de pièces détachées et moins de vis. Elle est donc plus fiable et plus légère, selon Oppo. À l’usage, la charnière nous parait solide. Mais elle n’offre toujours pas la même précision sur le degré d’ouverture que celle des Galaxy Z Flip.

prise en main oppo find n2

Regardons maintenant les faces extérieures. Vous remarquez d’abord que le Find N2 est habillé de verre minéral. Il s’agit de Gorilla Victus. Il y a trois coloris annoncés : blanc, noir et vert. Vous pouvez découvrir ci-dessus un prototype bleu type « Oppo Glow » qui ne fonctionnait pas lors de la prise en main. Ce coloris n’a pas été retenu, mais ce n’était pas notre préféré non plus. Le noir et le vert sont mats et ne retiennent pas les traces de doigts.

prise en main oppo find n2

Comme le Find X5 Pro, le Find X3 Pro et le Find N, le verre minéral de la coque épouse le module photo pour l’intégrer. C’est très classe. Et l’effet de gamme est immédiat quand vous comparez le Find N2 avec d’autres Find récents. Le design du module photo a changé, mettant en valeur davantage la marque « Hasselblad » : c’est la fierté qui parle ! Le nombre d’objectifs photo ne changent pas et deux des capteurs ont vu leurs définitions renforcées.

prise en main oppo find n2

Les bordures autour de l'écran externe sont presque inexistantes

Passons sur l’autre partie du dos où se trouve l’écran externe. Cette dalle est légèrement plus grande que celle du Find N, les bordures étant désormais très fines. Son taux de rafraichissement passe de 60 à 120 Hz. Et elle reste très fonctionnelle : il est très facile d’atteindre les coins inférieurs et supérieurs de l’écran. À regarder et à utiliser, cette dalle est très bonne. Mais elle sera un peu étriquée pour tous les usages multimédias. Heureusement, l’écran principal est là pour ça. Le capteur selfie est centré sur la bordure supérieure, sans surprise.

prise en main oppo find n2

Les tranches ont beaucoup changé. Elles ne sont plus arrondies, mais droites (c’est la grande tendance des tranches plates). Elles ne sont plus brillantes, mais mates. Et certaines séparations pour les antennes ont été déplacées. Les éléments techniques autour du châssis sont à une place assez classique. Mais, ici aussi, nous remarquons quelques petits changements. Le bouton de mise en marche avec lecteur d’empreinte n’est plus dans un espace concave. Les contrôles du volume se retrouvent sur la même tranche que le lecteur d’empreinte, un emplacement moins facile à atteindre avec le pouce. Pour le reste, aucun changement notable.

prise en main oppo find n2

prise en main oppo find n2
Find N à gauche et Find N2 à droite

La pliure de l'écran est quasi invisible, c'est bluffant

Passons à l’écran interne. Sur le papier, elle ne change pas : taille, définition, taux de rafraichissement, luminosité. Il nous faudrait une sonde pour vérifier si la luminosité et le calibrage restent les mêmes. La pliure au centre de l’écran est moins visible encore que celle du Find N, laquelle l'était déjà moins que la concurrence. Bien évidemment, cette pliure va s’accentuer avec le temps, mais Oppo affirme que cette dalle supporte aisément les 400 000 ouvertures et fermetures. Soit bien plus qu’il est possible d’en effectuer durant toute la vie du produit.

prise en main oppo find n2

Un verre minéral flexible protège l’écran. Une bordure en plastique vient empêcher les poussières de s’infiltrer. Et nous pouvons voir qu’une protection additionnelle a été appliquée par Oppo. La marque nous affirme qu’il est possible de la retirer (contrairement à celles des Galaxy Z Fold). Mais pour quoi faire ? Le capteur selfie est ici aussi à un emplacement assez classique : dans le coin supérieur gauche.

prise en main oppo find n2

L’interface s’adapte bien sûr à l’orientation de l’écran, mais aussi à son degré d’ouverture. Oppo a développé une interface spécifique appelée Flex Form Space qui permet d’accéder à certaines fonctions exclusives quand l’écran est partiellement ouvert. Cela contribue à enrichir l’expérience qui, jusqu’à présent, n’était pas aussi travaillée que celle de Samsung.

prise en main oppo find n2

Cette prise en main du Find N2 confirme notre impression sur le Find N : Oppo sait faire de bons smartphones pliants et a trouvé un positionnement très intéressant qui permet à la marque de proposer une offre concurrente, mais suffisamment différente pour que le choix entre un Fold et un Find ne soit pas uniquement sur la technique, mais surtout sur l’usage. Ce n’est pas le cas de Vivo, Xiaomi, Huawei ou Honor. Bien joué.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !