Pourquoi Windows Phone a échoué ? Un ancien de Nokia explique ce qui s’est vraiment passé

 

Comment expliquer l'échec de Windows Phone ? Un ancien ingénieur Nokia dont la division avait été rachetée par Microsoft revient sur cette page de l'histoire du smartphone. 

Windows Phone

Windows Phone est sans doute l'un des accidents industriels les plus impressionnants de ces 20 dernières années : Microsoft faisait pourtant sans aucun doute partie de ceux qui étaient les mieux positionnés pour imposer un système d'exploitation mobile et un écosystème d'applications. Pourtant, aujourd'hui, plus aucune alternative à Android et l'iPhone d'Apple n'existe en termes de parts de marché, et Microsoft n'a eu d'autre choix que de débrancher la prise… Alors comment Microsoft a-t-il ainsi pu passer une telle chance, sachant qu'il dispose d'une base de plusieurs milliards d'utilisateurs PC dans laquelle il semblait possible de puiser à l'infini ? Jollycode (c'est son pseudonyme) est un ancien ingénieur de Nokia dont la division avait été rachetée par Microsoft. Il raconte sur Reddit les raisons pour lesquelles, selon lui, l'aventure mobile de Microsoft s'est soldée par un échec si cuisant.

Pourquoi Windows Phone a échoué

La première chose, c'est que, contrairement à ce que prétendait le PDG de l'époque Steve Ballmer (voir la vidéo en fin d'article), Microsoft savait que l'iPhone ferait un carton. Or, la véritable erreur stratégique n'était pas vraiment là : les cadres de Microsoft ont en fait largement sous-estimé Google. Il explique : “Google était nouveau dans le domaine des systèmes d'exploitation et ils ne les prenaient pas vraiment au sérieux”. Or, même si, selon lui, “Android était alors assez mal fichu”, Microsoft ne s'est pas rendu compte de la valeur ajoutée des services de Google : “lorsque Google a coupé Microsoft de Youtube, Maps, Gmail, etc. cela a vraiment donné l'impression que Windows Phone était un OS en carton”.

Le second problème, selon lui, c'est Windows 8 – l'une des pires versions de Windows, dont l'image a entaché – injustement – celle de Windows Phone. “Avant Windows 8, Windows Phone suscitait beaucoup d'intérêt. Après Windows 8, les gens ont mis les deux dans le même panier et considéré que c'était de mauvais produits, quand bien même on parle d'équipes indépendantes, et que ce qui était mauvais dans Windows 8 ne reflétait pas l'expérience utilisateur sur Windows Phone”. Et de remarquer que “même avec Windows 10, la réputation de ‘Metro' ne s'en est jamais remise”. 

Mauvaise réputation

Il estime également que Microsoft souffrait plus largement d'une mauvaise réputation : “les jeunes qui ont grandi en détestant Microsoft étaient ceux qui faisaient des starts-up pour pousser les autres plateformes”. Enfin, il y a une conjonction de fenêtre de tir ratée et la loyauté naissante des utilisateurs d'iPhone et de smartphones Android. En ne parvenant pas à atteindre une masse critique suffisamment tôt, Microsoft a effectivement laissé ce marché s'organiser autour d'iOS et Android : “dès 2014, les gens étaient plutôt à l'aise avec iOS ou Android et même si Windows Phone avait des applications et d'autres choses dont les autres manquaient, [ces points différenciateurs, ndlr] ne sont pas devenus une raison suffisante de switcher”.

Lire également : Windows 10 – moins de mises à jour, Insiders… Microsoft change de stratégie

Et d'ajouter : “même de nos jours, le nombre d'utilisateurs qui switchent entre iOS et Android est plutôt marginal”. Pensez-vous que l'analyse de cet ingénieur est juste ? On ne résiste pas à la tentation de vous proposer de revoir ensemble cette vidéo de Steve Ballmer qui affirme en riant à gorge déployée que l'iPhone sera un échec (“500$ pour un téléphone ?”) :

Source : Reddit



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Smartphone
La moitié des Français font leurs achats avec leur smartphone

La moitié des Français font du shopping en ligne en utilisant leur smartphone, révèle une étude. Malgré la période de confinement, de plus en plus d’internautes passent par leur téléphone pour réaliser leurs achats. Malheureusement, l’écran tactile des smartphones risque…

Google TV
Google TV : cette fonctionnalité désactive toutes les options intelligentes

Les Google TV incluent une fonctionnalité qui permet de les utiliser comme des télévisions classiques. Intitulée “Basic TV”, cette dernière désactive toutes les fonctions intelligentes de l’appareil, comme les applications et les recommandations de contenus. L’utilisateur doit faire son choix…