Plus de 40 % des consommateurs affirment que leur prochaine voiture sera électrique

 

Les véhicules électriques font de plus en plus leur entrée dans le grand public. Selon une nouvelle enquête menée par EY, 41 % des consommateurs qui prévoient d'acheter une voiture disent que leur prochain véhicule sera une voiture rechargeable.

Voiture Electrique Tesla Borne

EY a interrogé 9 000 consommateurs dans 13 pays (Australie, Canada, Chine, Allemagne, Inde, Italie, Japon, Nouvelle-Zélande, Singapour, Corée du Sud, Suède, Royaume-Uni et États-Unis) en juin de cette année dans le cadre de son enquête Mobility Consumer Index. La dernière fois que le cabinet a mené cette enquête en septembre 2020, seuls 30 % ont déclaré que leur prochaine voiture serait un VE à batterie ou un VE hybride rechargeable, face à 41% cette année.

L'adoption des VE progresse plus rapidement dans certains endroits que dans d'autres. En Chine, par exemple, 48 % des personnes interrogées affirment que leur prochaine voiture sera un VE et les chiffres de la Suède sont presque identiques, avec un pourcentage de 48 %de personnes souhaitant un véhicule électrique. 51 % indiquent vouloir investir dans un VE en Corée du Sud, 53% à Singapour, et 63 % des personnes interrogées en Italie ont déclaré que leur prochain véhicule serait un véhicule rechargeable. Dans tous les autres pays étudiés par EY, le moteur à combustion interne reste le choix le plus populaire.

Les consommateurs prêts à adopter une voiture électrique pour des raisons écologiques

En France, le nombre d’immatriculations de voitures électriques a progressé de 61 % par rapport au premier semestre 2020 et c’est la Tesla Model 3 qui domine les ventes, devançant largement Renault ou Peugeot. L’État quant à lui a accéléré la cadence avec 43 700 bornes de recharge de voitures électriques disponibles, soit 11000 bornes supplémentaires déployées depuis le début de l’année.

Dans chaque pays, l'environnement est la principale raison de vouloir passer à l'électrique, et la plus grande préoccupation reste le coût de possession. La bonne nouvelle, c'est que les études montrent systématiquement que les VE sont moins chers à entretenir et que leur coût total de possession est finalement inférieur à celui des véhicules à essence ou diesel.

Parmi les études sur la rentabilité des voitures, l’UFC Que-Choisir avait d’ailleurs prouvé que la voiture électrique est le plus rentable de tous les véhicules, qu’elle soit neuve ou d’occasion, qu’il s’agisse d’une utilisation régulière ou modérée.

Source : EY



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !