Play Store : Google contrôle désormais les applications avant publication

Le Play Store inaugure plusieurs fonctionnalités d’importance dont le déploiement est déjà en cours. Non seulement les développeurs devront indiquer clairement l’âge minimum auquel leur application est destinée mais il y aura aussi une équipe de validation avant publication du côté de Google. Histoire de disposer d’un oeil vigilant sur ce qu’il se passe sur le Play Store ?

Petite révolution pour le Play Store, les développeurs doivent dorénavant déclarer à quel public se destine l’application soumise. La procédure se veut transparente, elle sera obligatoire d’ici Mai, et reste vivement conseillé pour toutes les applications soumises actuellement. Pour Google, il s’agit de mettre en place un système de classification en fonction des âges et qui soit compatible sur tous les territoires. Il s’agit d’une mesure phare, tout comme celle de pousser des contenus sponsorisés dans les recherches du Play Store.

Pour y parvenir, la firme de Mountain View a passé de nombreux accords avec les principaux systèmes de notations dans le monde. Concernant la France, nous avons la PEGI (les joueurs PC et consoles savent de quoi nous parlons). Cette dernière se compose de pictogrammes qui mettent en évidence le type de contenus (vulgarité, violence, sexyalité …) ainsi qu’un âge minimum conseillé pour les spectateurs.

de la publicité dans le Play Store

Avec le questionnaire prévu par Google et les différents accords passés, l’application s’affichera dans chaque pays avec un logo récapitulant à quel public s’adresse le logiciel. Pratique et finalement transparent pour les développeurs qui n’auront pas à se poser la question pour les autres territoires, puisque Google s’en occupe pour eux.

Dans le même ordre d’idée, une équipe spécifique a été montée pour évaluer les applications sur le Play Store. En attendant Mai, les applications soumises sans le fameux questionnaire seront dite « unrated » soit non-évaluée. Celles-ci pourraient être écartées de certains marchés à la discrétion de Google. Il vaudra mieux prendre le temps de remplir le fameux questionnaire pour s’éviter bien des tracas ensuite.

En revanche, la nature des contrôles reste encore un peu floue. Si Google insiste sur le fait que les équipes à ce poste seront installées durablement. Elles auront pour mission de vérifier que les applis respectent le règlement spécifique pour les développeurs disponible ici.

Faut-il s’attendre à des contrôles plus poussés au sein du Play Store ? Et vous, souhaiteriez-vous un contrôle renforcé de tout ce qui est publié sur le Play Store ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 9.0 Pie : la liste des smartphones compatibles

Android P 9.0 est disponible sous la forme d’une version Developer Preview. Sa sortie est prévue pour le troisième trimestre 2018, certainement en août. Retrouvez ici la liste de tous les smartphones compatibles Android P 9.0.

Android Q : Google envisage de supprimer le bouton retour

Google envisage de dire adieu au bouton retour avec Android Q. La prochaine version de l’OS mobile est en effet équipée d’un nouveau système de navigation par gestes. Plus radical que celui d’Android Pie, il s’appuie uniquement sur le bouton de navigation…

Traduction de brevets : un virage que les entreprises ne doivent pas rater

Les brevets sont des documents légaux complexes et indispensables aux entreprises quels que soient leurs domaines : ils permettent de réutiliser des droits et de commercialiser des inventions, souvent le fruit d’importants efforts de recherche et de développement. Les formulations…

Google Play Store : 17 000 applications Android vous espionnent en permanence

17 000 applications Android du Google Play Store espionnent leurs utilisateurs en permanence, révèlent des chercheurs en cybersécurité. En opposition totale avec les règles de confidentialité mises en place par Google, elles collectent les données de votre smartphone à votre insu. Leur but…