Piratage : les bornes de recharge USB pour smartphones sont une porte d’entrée pour les hackers

 

Beaucoup d'utilisateurs ne sont pas conscients de la menace représentée par les bornes de recharge USB publiques et par la technologie USB en général. Plus de 80% des utilisateurs se fient d'ailleurs directement à une borne de recharge sans s'inquiéter une seule seconde pour la sécurité des données de leur smartphone. Comment pouvez vous protéger contre ces hackers ? 

usb securite smartphones

Cette année, nos appareils mobiles et nos ordinateurs ne sont décidément pas épargnés par les pirates ! Nos smartphones sont en effet acculés de toutes parts : que ce soit via une faille dans les puces Wi-Fi fabriquées par Broadcom ou via leurs ports USB. Il y a pire : la plupart des utilisateurs de smartphones ne se doutent absolument pas des risques encourus par leurs téléphones mobiles lorsqu'ils le rechargent par USB !

Authentic8, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, a réalisé en début d'année une expérience sociale particulièrement pertinente. Afin de sensibiliser à la sécurité de nos smartphone, Authentic 8 a proposé aux visiteurs de la RSA Conference, un événement axé sur la sécurité, une borne de recharge USB pour smartphone. 80% d'entre eux ont utilisé la borne sans sourciller.

L'expérience pointe une dangereuse réalité : les utilisateurs de smartphones se fient trop facilement à un connecteur USB. Après tout ça ne sert qu'à recharger nos téléphones mobiles, non ? Faux ! La technologie USB permet aussi de transmettre des données. Selon un porte parole de Kaspersky Lab, une société spécialisée dans les antivirus et les anti-spyware , un port USB est une véritable porte d'entrée pour les pirates :

Un port USB peut être un système qui collecte des données sur les appareils qui y sont connectés, une source d'alimentation vulnérable, un puissant condensateur ou un ordinateur qui installe une porte dérobée sur votre appareil.

Comment se protéger des bornes de recharge USB ?

Comment protéger votre smartphone et ainsi garantir l'intégrité de vos données ? L'entreprise conseille tout simplement à tous les utilisateurs de ne pas brancher leur smartphone n'importe si ils ne sont pas certain à 100% de la source.  Kaspersky Lab encourage l'utilisation exclusive des prises murales avec un câble USB personnel . Les prises murales ne présentent en effet pas de danger pour nos smartphones. Autre option, la recharge sans fil, qui équipera de plus en plus de smartphones dans les années à venir, comme l'iPhone 8 et 7S. 

Vous voulez éviter tout risque de piratage sur Android, découvrez tous les bons gestes pour se protéger des virus dans notre dossier !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
kaspersky smartphone
Kaspersky va lancer un smartphone “impossible à pirater”

Kaspersky Lab est en train de développer un smartphone présenté comme “impossible à pirater”, selon le PDG de la firme Eugène Kaspersky. La firme semble désormais mettre toute son énergie dans de nouvelles initiatives autour de la vie privée et…

top 200 pires mots passe 2020
Voici le top 200 des pires mots de passe de 2020

Le top 200 des pires mots de passe de l’année 2020 est désormais disponible. Comme tous les ans, l’indémodable 123456 arrive en tête du classement. Parmi les thématiques favorites des internautes, on trouve le divertissement, les grossièretés, les prénoms ou les suites de chiffres….

tesla powerwall faille
Tesla : une importante faille de sécurité menace les batteries Powerwall

Des chercheurs en sécurité informatique ont détecté une faille de sécurité importante dans le Tesla Backup Gateway, le système qui gère les connexions au réseau des Powerwall, les batteries de stockage d’énergie domestiques du constructeur. En 2015, Tesla a lancé…

carte sim arnaque
Elle se fait pirater sa carte SIM et perd 17 000 €

Un pirate a réussi à pirater la carte SIM d’une utilisatrice à de multiples reprises, interceptant à sa place les SMS de double authentification. Malgré de nombreuses tentatives pour stopper le processus, le hacker a réussi à voler 17 000…