Pénurie : il se fait arrêter à la frontière chinoise avec 123 000 dollars de processeurs Intel sur lui

 

Un contrebandier s’est fait attraper à la frontière chinoise avec 256 processeurs Intel 10700K et 10900K scotchés à ses jambes et sa poitrine. Le montant total du butin saisi par les autorités équivaut à 123 500 dollars, soit un peu plus de 104 000 euros. Le trafic semble se développer de plus en plus dans l’Empire du Milieu.

processeur contrebande
Crédits : HKEPC

Pénurie de composants par-ci, pénurie de composants par-là… l’actualité tech est inondée de mauvaises nouvelles concernant l’état des stocks des constructeurs depuis plusieurs mois. Aussi, quand une information insolite nous parvient, même si elle cache une réalité plus sombre, elle apparaît comme une petite bouffée d’air frais. Comme, par exemple, lorsqu’un contrebandier se fait arrêter à la douane chinoise avec des processeurs scotchés partout sur le corps.

De notre côté du globe, nous ne sommes pas vraiment à plaindre en ce qui concerne les disponibilités des processeurs. Mais en Chine, la situation est toute autre. Si le pays profite d’un stock de cartes graphiques convenable, ce n’est pas le cas pour les SoC. Certains redoublent donc d’imagination pour faire entrer illégalement des puces sur le territoire. C’est le cas de cet individu sur lequel on a retrouvé pas moins de 256 processeurs Intel Core i7-10700 et Core i9-10900K collés sur ses jambes et son torse.

Sur le même sujet : Intel présente les Core i7-1195G7 et i5-1155G7 avec un GPU 2x plus puissant que l’AMD Ryzen 7 5800

C’est tout un groupe de contrebandiers que la police a arrêté ce jour-là. L’un d’eux paraissait particulièrement nerveux, et pour cause : le montant du butin sur son corps s’élevait à 123 500 dollars, soit l’équivalent d’un peu plus de 104 000 euros. L’histoire ne dit pas s’il a beaucoup souffert au moment où les autorités ont dû arracher l’ensemble des processeurs de son corps…

Les malfaiteurs ne sont en tout cas pas les seuls à tenter de se faire de l’argent sur le dos de la pénurie. La semaine dernière, une autre opération a été interceptée, d’une plus petite ampleur cette fois. Ce sont « seulement » 52 processeurs qui ont été récupérés. Néanmoins, la situation risque fort de ne pas s’améliorer. Selon Intel, les ruptures de stock pourraient durer encore plusieurs années.

Source : HKEPC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !