Payer avec le lecteur d’empreintes digitales de votre smartphone bientôt possible

Maj. le 9 décembre 2014 à 10 h 50 min

Si jusqu’à présent, les lecteurs d’empreintes digitales embarqués par certains smartphones lancés sur le marché ces derniers mois servaient avant tout à proposer un nouveau moyen d’identification pour l’utilisateur et à gonfler la fiche technique des appareils pour mieux justifier leurs prix de vente souvent élevés, il se pourrait bien que ceux-ci trouvent enfin une réelle utilité dans les mois à venir.

Alors que le lecteur Touch ID embarqué par l’iPhone 5S permet déjà d’effectuer des achats d’applications sur l’App Store en d’identifiant via l’empreinte de son doigt, Pantech lançait, il y a quelques mois, en Corée, un service de paiement mobile via le lecteur d’empreintes digitales du Pantech Vega qu’il compte désormais exporter en Chine et aux Etats-Unis. A quoi s’attendre du côté de l’Europe ?

paiements mobiles empreintes digitales
Payer avec l'empreinte de son doigt ? C’est déjà possible.

Et si vos empreintes digitales remplaçaient votre carte bancaire ?

Si les paiements mobiles via NFC sont couramment utilisés en Asie et en USA, ils n’ont que très peu décollé en Europe. A-t-on une chance de voir les paiements mobiles par lecture d’empreintes digitales se démocratiser un jour ?

Une question dont la réponse dépend de deux facteurs, le premier étant directement inhérent aux constructeurs et à ce niveau là, Samsung serait sans doute le plus susceptible d’entre tous de développer une plateforme de paiement mobile, à l’international, par le biais de ses terminaux, si tant est que le Galaxy S5 embarque bel et bien un lecteur d’empreintes digitales, ce qui est loin d’être une certitude, pour l’instant.

Par ailleurs, si les constructeurs décident de jouer le jeu, il faudra aussi sur la participation des développeurs, toutefois celle-ci sera sans doute plus facile à obtenir dés lors qu’un constructeur se décidera enfin à amorcer l’utilisation de cette technologie dans le cadre des paiements mobiles.

Si toutefois, les choses se concrétisent dans un avenir proche ou plus lointain, se poseront alors de nombreuses questions relatives à la sécurité. Bien entendu, l’empreinte d’un doigt est une caractéristique unique et difficile à pirater contrairement à un mot de passe, toutefois, il faut bien garder à l’esprit qu’aucune technologie n’est infaillible.

Et vous ? Seriez vos favorables à l’idée de tronquer votre carte bancaire contre votre smartphone et votre majeur ?

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…

Apple et Qualcomm mettent fin à leur guerre des brevets

Apple et Qualcomm annoncent mercredi 17 avril 2019 enterrer la hache de guerre : fini la bataille judiciaire autour des brevets ! Les deux entreprises ont signé un accord de licence sur 6 ans, et le fondeur fournira les modems…

Canal+ a perdu 99 000 abonnés en France au premier trimestre 2019

Canal+ a perdu jusqu’à 99 000 abonnés en France au cours du premier trimestre 2019. Mois après mois, le groupe continue de voir son portefeuille d’abonnés se réduire sur le marché français. Malgré son carton à l’étranger, Canal+ enregistre un chiffre d’affaires en forte…

Windows 10 : bugs en pagaille suite aux mises à jour d’avril 2019

Windows 10 est touché par une série de bugs depuis le déploiement des dernières mises à jour d’avril 2019, annonce Microsoft. Les correctifs en date proposés par la firme entreraient en effet en conflit avec une poignée d’antivirus.  Le mardi 9 avril dernier, Microsoft…