Orange pourrait être coupé en deux, menace l’Arcep

 

Orange pourrait être forcé à voir ses activités réseau démantelées du reste du groupe si l'Arcep venait à perdre son pouvoir de sanction sur les opérateurs. C'est la menace formulée par le gendarme des télécoms dans un édito acerbe, suite à une question prioritaire de constitutionnalité d'Orange visant à contester les prérogatives de l'institution. 

orange scission

Orange va-t-il un jour subir le même sort que BT en Grande-Bretagne, à savoir la séparation de ses activités infrastructures et exploitation ? C'est en tout cas la menace que vient de brandir l'Arcep dans un édito particulièrement offensif. La colère du président de l'institution Sébastien Soriano prend ses origines à la fin de l'été. Orange a déposé devant le Conseil d'Etat une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) dont le but est de contester le pouvoir de sanction de l'Arcep sur les opérateurs.

Orange pourrait finir coupé en deux selon l'Arcep

Selon lui, Orange n'a pas “mesuré toutes les conséquences” de cet acte qui attaque “plus largement le modèle français de la régulation”. Il explique en effet que l'Arcep permet une approche de régulation à la fois flexible et pragmatique. Ainsi, souligne-t-il, les pouvoirs de l'autorité permettent de forcer les opérateurs à tenir leurs engagements de couverture ou de concurrence. “Ces obligations, il faut bien quelqu'un pour les contrôler […] s'il n'y a pas de pouvoir de sanction, alors ces engagements n'ont plus aucune valeur”.

Sébastien Soriano explique que si le pouvoir de l'Arcep disparaissait, ce serait aussi une mauvaise nouvelle pour Orange, puisque l'Etat n'aurait d'autre choix que d'adopter une régulation nettement plus agressive. Et de prendre l'exemple de l'opérateur britannique BT que les “Anglais ont décidé de couper en deux”, avec d'un côté Openreach pour les infrastructures réseaux et BT de l'autre pour l'exploitation. Là encore, le but de la manoeuvre est de stimuler la libre concurrence, et empêcher la mainmise d'un monopole.

Lire également : 5G – Orange estime que les abonnés n'en ont pas vraiment besoin

Or Orange ressemble à bien des égards à BT avant la scission de ses activités. “Nous avons jugé qu'Orange, du fait de son besoin de regagner des clients dans l'Internet fixe était incité à investir dans la fibre […] Mais la contrepartie de ce choix, c'est qu'il faut que le régulateur vérifie au quotidien qu'Orange ne profite pas de cette situation en se donnant un avantage sur le marché de détail […] Pour y veiller, il faut un contrôle régulier et des procédures de sanction. Sans elles, nous serions potentiellement poussés à choisir des approches de régulation beaucoup plus radicales”, menace le responsable.

Source : La Tribune



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
orange stephane richard
5G : Orange affirme que la France a un an et demi de retard

Orange estime que la France a accumulé un an et demi de retard sur le déploiement de la 5G. L’opérateur historique regrette que des élus cherchent à freiner le déploiement du réseau en agitant des préoccupations écologiques et sanitaires sans…

orange reseau mobile performance arcep
Orange reste le champion de la 4G, devant Bouygues, SFR et Free

D’après la dernière enquête l’Arcep, le régulateur des télécoms français, Orange réalise toujours les meilleures performances en terme de couverture 4G et de qualité de la connexion mobile. SFR a rattrapé son retard sur Bouygues et Free. Comme chaque année,…

orange 5g
Orange lancera la 5G dans 15 villes françaises ce 3 décembre 2020

Orange activera finalement son réseau 5G ce 3 décembre 2020. Dans un premier temps, le réseau mobile sera limité à 15 villes françaises, soit seulement 10% de la population. Après le “lancement” raté du 18 novembre, l’opérateur historique s’est engagé…

orange hausse trafic internet
Orange : le trafic Internet augmente de 20% avec le reconfinement

Orange assure que le trafic Internet est en hausse de 20% depuis le reconfinement. Selon l’opérateur, le recours au télétravail, les plateformes de streaming comme Netflix et les jeux en ligne sont les principaux responsables de cette augmentation. En ce…

orange huawei belgique
5G : après la France, Orange lâche Huawei en Belgique et au Luxembourg

Après avoir contraint d’abandonner les infrastructures Huawei en France, Orange vient d’annoncer qu’il préférait faire confiance à Nokia et ses équipements 5G concernant la Belgique et le Luxembourg. Nous vous parlions il y a quelques semaines. L’Agence nationale de la…

orange ocs netflix
Orange lance une offre Livebox tout compris avec Netflix et OCS

Orange dévoile de nouvelles offres dont une offre Livebox avec Netflix et OCS à 39,99 € par mois pendant un an. Le pack OCS + Netflix est également proposé aux autres clients Orange. Certains peuvent au passage eux aussi bénéficier…