Orange, Free, SFR et Bouygues : 4 millions d’abonnés mobile ont changé d’opérateur en 2018, un record

 

Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom sont victimes d'un jeu de la chaise musicale. En 2018, 4 millions d'abonnés ont changé d'opérateurs, une tendance provenant en grande partie de la guerre des prix. Les promotions alléchantes incitent de nombreuses personnes à aller voir ailleurs. Nous avons pu constater que certains opérateurs y ont laissé leurs plumes, notamment Free.

Orange Free SFR Bouygues 4 millions abonnes operateurs

La guerre des prix continue de provoquer un séisme dans un marché toujours aussi volatil que le secteur des télécoms. 4 millions d'abonnés sont passés chez un autre opérateur au cours de cette année 2018. Orange, Free, SFR et Bouygues ne parviennent pas à infléchir cette tendance. Le nombre de portabilités sur le mobile explose, 15% de plus par rapport à l'année 2017, c'est un record. Une aubaine pour les consommateurs, mais pas pour tous les opérateurs.

Orange, Free, SFR et Bouygues : 4 millions d'abonnés sont passés chez un autre opérateur en 2018, merci la guerre des prix

Selon l'Express : “du coup, 4 millions d'abonnés au smartphone ont changé de fournisseur cette année, un chiffre en hausse de 15 %, à la faveur de promotions agressives et bien souvent non limitées dans le temps“. C'est un niveau comparable à l'arrivée de Free Mobile en 2012. Le trublion du net n'en a pas fini de bouleverser le marché, mais ses concurrents sont également très bien armés et répliquent avec violence ces derniers mois. Le dernier résultat financier est un véritable coup de massue pour Free qui déplore de lourdes pertes, 200 000 abonnés perdus lors du second trimestre 2018. C'est tout simplement du jamais vu.

Bouygues Telecom de son côté a dévoilé des résultats insolents avec 120 000 nouveaux abonnés passés sous son giron. L'opérateur semble plus que jamais au sommet de sa forme. SFR a perdu 3 millions d'abonnés depuis 2012. Quant à Orange, celui-ci a profité des difficultés de l'opérateur au carré rouge pour augmenter sa base d'abonnés. Le jeu de la chaise musicale est encore loin d'être terminé. Les promotions agressives continuent de noyer la toile. De votre côté, combien de fois avez-vous changé d'opérateur depuis l'arrivée de Free Mobile en 2012 ? Partagez votre opinion dans les commentaires.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
fibre optique
Fibre optique : la France compte désormais plus de 10 millions d’abonnés

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) vient de publier les derniers chiffres du quatrième trimestre 2020 concernant la progression du déploiement de la fibre optique (FTTH) en France. Le pays compte aujourd’hui plus de 10 millions d’abonnés….

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Free 5G
La 5G arrive d’ici quelques jours à Paris selon Free

La 5G ne va pas tarder à arriver sur Paris. Free a affirmé sur Twitter que la nouvelle génération de téléphonie mobile sera disponible dans quelques jours seulement dans la capitale. Xaniel Niel avait prévu l’activation des antennes pour fin…

antenne 4g barometre
La 4G de Free Mobile serait responsable de coupures TV

Free Mobile est accusé de priver des dizaines de Français de TV. D’après l’ANFR, une antenne 4G récemment déployée par l’opérateur perturbe le signal de la TNT. L’agence nationale des fréquences demande aux personnes concernées de déposer une réclamation. En théorie, Free Mobile est responsable…

bruxelles roaming abolition
Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d’itinérances dans toute l’Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d’origine…