Orange-Bouygues : l’Etat rejette en partie l’opération de rachat

 

Alors que la semaine dernière les rumeurs laissaient entendre qu'Orange et Bouygues allaient présenter le projet de mariage au gouvernement avant la fin de la semaine. Selon les informations du Journal Du Dimanche, la réunion a bien eu lieu mais l'Etat s'oppose en partie à l'opération de rachat. Explications.

orange bouygues etat rachat

Le mariage entre Orange et Bouygues ne se déroulera pas aussi simplement que prévu. Le Journal Du Dimanche affirme que l'annonce du mariage devrait certainement “être décalée d'une semaine” soit le 23 février au lieu du 16. C'est l'Etat qui aurait freiné l'opération.

Mais pourquoi ? Principalement à cause des parts d'Orange que souhaitait détenir Bouygues. Après le rachat Bouygues comptait détenir 15% d'Orange. Mais l'Etat, actionnaire aujourd'hui à hauteur de 23% ne voit pas les choses de cet oeil.

Ainsi, il a rejeté le projet présenté la semaine dernière. Finalement Bouygues ne devrait “récupérer que 11% environ pour que l'Etat reste au dessus du seuil fatidique de 20%”. En parallèle, Free et SFR négocient les parts de Bouygues qu'ils vont récupérer. Au total l'opération devrait tourner autour de 4,5 milliards d'euros pour les deux opérateurs.

Par ailleurs, l'Etat a tenu à être ferme sur le terrain de l'emploi. Pour que le rachat soit validé il faudra maintenir les effectifs pendant trois ans. Une réponse qui devrait donc rassurer les syndicats inquiets de l'avenir des salariés.

Comme nous l'avions déjà expliqué, le grand gagnant de l'opération serait Free. Le quatrième opérateur pourrait étendre son réseau plus rapidement que prévu, ce qui remettrait également en doute son plan d'amélioration du débit jusqu'en 2019. Finalement les choses iraient bien plus vite.

Quant au réseau de boutiques Bouygues, c'est peut-être SFR qui pourrait en profiter. La stratégie de Free ne reposant pas sur les boutiques physiques, il serait logique que les points de vente reviennent à SFR. Mais là encore, il y a un problème. Le réseau de boutiques SFR est déjà très étendu et partout où il y a un point de vente de l'opérateur au carré rouge il y a un point de vente Bouygues Telecom. On risquerait donc le doublon.

L'opération qui s'annonçait comme relativement simple à réaliser se retrouve finalement confrontée à de nombreux obstacles. Les préparatifs du mariage entre Orange et Bouygues risquent de retarder encore quelques temps la cérémonie.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Capture
5G Free : voici la carte de couverture réseau dans votre région

La 5G se déploie lentement mais sûrement à travers toute la France. L’opérateur a lancé une carte interactive afin de constater l’avancée du réseau. Une fonctionnalité bien utile, repérée par nos confrères d’Univers Freebox. On constate ainsi que c’est la…

free mobile
5G : Free accusé de “pratiques déloyales” dans ses publicités

La 5G Free ne pourrait pas vraiment multiplier les débits au vu des fréquences dont dispose l’opérateur. Ce qui ne l’empêche pas de présenter ainsi les mérites de son nouveau réseau. Une association de consommateurs porte plainte pour “pratiques commerciales…

bouygues télécom esim
Bouygues offre 50€ aux clients qui arrivent avant 11h pendant le couvre-feu

Bouygues Télécom s’adapte au couvre-feu décrété par le gouvernement. Pour convaincre ses clients de se rendre en boutique dans la matinée, l’opérateur a décidé d’offrir 50€ à l’achat d’un smartphone subventionné. Pour en profiter, il est impératif d’arriver dans l’enceinte…

orange stephane richard
5G : Orange affirme que la France a un an et demi de retard

Orange estime que la France a accumulé un an et demi de retard sur le déploiement de la 5G. L’opérateur historique regrette que des élus cherchent à freiner le déploiement du réseau en agitant des préoccupations écologiques et sanitaires sans…