Objets connectés : un tiers des utilisateurs les abandonnent dans les 6 mois !

Maj. le 11 avril 2018 à 14 h 26 min

Selon une étude du cabinet GfK, un tiers des utilisateurs d’objets connectés les abandonneraient dans les six mois. Un chiffre qui dénote avec le nombre de plus en plus important de produits qui arrivent sur le marché. Les consommateurs ne semblent pas si séduits.

Jawbone-objets-connectés

L’étude de GfK porte sur le marché des objets connectés en général. 1000 utilisateurs ont été choisis pour servir de base à l’étude. Selon le cabinet, 11% des objets connectés vendus sur le marché sont des montres, et 39% sont des trackers d’activité.

Evidemment l’information la plus marquante est que 33% des utilisateurs de ces objets connectés les abandonnent complètement dans les six mois. Pourtant c’est un marché en pleine expansion. De plus en plus de marques s’y mettent, et les géants du secteur ont presque tous commercialisé leur objet connecté.

tracker-activité

Apple a annoncé son Apple Watch pour 2015, Samsung est déjà bien implanté, tout comme LG, et Motorola vient de sortir sa Moto 360. HTC a laissé entendre que sa montre connectée verrait le jour en 2015, ainsi que Microsoft.

Malgré tous ces efforts, le marché peine à décoller selon GfK et cela est principalement dû aux prix encore trop élevés des appareils. Ce serait le premier frein à l’achat. Il est vrai qu’un équipement complet est plutôt coûteux puisque les objets connectés sont directement liés à un smartphone. Ainsi pour un équipement complet, il faut compter entre 500 et 1000€ selon la gamme du smartphone en question.

Moto-360-navigation

En fait avoir un objet connecté c’est comme acheter un second smartphone d’entrée ou de moyenne gamme, d’un point de vue budget. Un sacrifice financier que les utilisateurs ne semblent pas prêts à faire aux vues des fonctionnalités qu’offrent les produits.

Car c’est le second point qui freine les consommateurs à se jeter sur les nouveaux produits high-tech. Les fonctionnalités proposées ne semblent pas assez poussées pour satisfaire les besoins de l’utilisateur. D’où cet abandon prématuré au bout de six mois.

withings-montre-connectée

D’ailleurs, l’étude révèle que les utilisateurs qui gardent leurs objets connectés le plus longtemps sont ceux qui voient leurs appareils mis à jour régulièrement, avec de nouvelles fonctionnalités vraiment utiles. L’utilisateur ne cherche pas seulement un objet qui sert de relai pour ses notifications mais un produit vraiment différenciant, utile.

Nul doute que les constructeurs feront les efforts nécessaires pour répondre aux besoins de leurs clients et futurs clients et qu’ils proposeront des fonctionnalités toujours plus innovantes.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Le CSA lance sa campagne « Pas d’écran avant 3 ans »

Le CSA lance ce 19 octobre 2018 sa campagne de prévention « Pas d’écran avant 3 ans » pour sensibiliser les parents sur les dangers des smartphones, tablettes et TV pour les tout petits. Jusqu’au 21 octobre, spots et reportages sont diffusés à…