Non, Facebook et Google n’espionnent pas vos conversations pour vous montrer de la pub

 

C’est désormais confirmé : des chercheurs sont parvenus à démontrer que Facebook, Google ou Apple n’écoutent pas vos conversations à votre insu via votre smartphone pour vous montrer de la publicité ciblée. Cette théorie du complot reste pourtant très répandue sur le net, stimulée par les scandales qui ont émoussé la réputation des GAFA, en particulier Facebook.

google facebook espionne pas

Tout est parti d’un article publié sur Vice en octobre 2018 : le journaliste Sam Nichols expliquait avoir remarqué des coïncidences étranges lors qu’il prononçait certains mots à proximité de son smartphone. Il raconte ainsi, par exemple, avoir discuté d’un voyage au Japon avec un ami dans un bar, avant de remarquer que des publicités ciblées sur le Japon apparaissaient sur Facebook. Il affirme alors avoir mené quelques tests – parler de vêtements, ou de prendre des leçons… A en croire Sam Nichols, à chaque fois, Facebook lui a présenté des publicités en rapport avec ces sujets.

Lire également : comment Facebook espionne les utilisateurs Android avec leur accord

Facebook et Google ne vous espionnent pas grâce au micro de votre smartphone

Lors de la publication de l’article de Sam Nichols, on est en plein scandale Cambridge Analytica. Facebook est alors critiqué de toute part sur la manière dont le réseau social assure la sécurité des données personnelles de ses milliards d’utilisateurs, et plus globalement sur les implications de son modèle économique fondé sur la publicité. La rumeur se diffuse alors comme une trainée de poudre : Facebook utiliserait ainsi le micro du smartphone pour « espionner » ses utilisateurs à des fins commerciales – pour cibler encore davantage les campagnes publicitaires.

La viralité de l’information a été d’autant renforcée suite à la découverte d’un brevet déposé par la firme, qui décrit justement comment Facebook pourrait implémenter une telle fonctionnalité. Facebook a pourtant démenti que ce brevet soit réellement exploité. Et lors de l’audition de Mark Zuckerberg devant le congrès américain, lorsqu’un sénateur lui a demandé directement si de telles pratiques avaient cours, voici sa réponse : « ce dont vous êtes en train de parler, c’est une théorie du complot visant à dire que nous écoutons à travers les microphones et les fichiers audio pour le ciblage publicitaire. Nous ne faisons pas ça ».

D’ailleurs, selon l’enquête que nous vous recommandons de lire ici, Facebook n’a pas vraiment besoin d’un tel système pour cibler les publicité de sa régie au millimètre. Mais pour enfoncer le clou, des chercheurs du spécialiste de la cybersécurité Wandera, cités par BBC, ont tout de même tenté de reproduire l’expérience de Sam Nichols, dans le cadre d’un protocole expérimental rigoureux. Deux groupes de smartphones étaient testés, avec toutes les applications Google et Facebook ouvertes. Le premier groupe était placé dans une pièce où étaient diffusées le son de publicités. L’autre était dans une pièce silencieuse.

Les chercheurs ont alors analysé les données transmises par ces appareils, et en sont arrivé à la même conclusion : le groupe d’appareils exposés aux publicités ne leur a pas présenté plus de publicités en lien avec les extraits audio. Ils n’ont constaté aucun impact supplémentaire sur la batterie ni hausse significative de l’utilisation des données. L’un des auteurs de l’étude James Mack, explique : « nous avons constaté que l’utilisation des données lors de notre test était bien en-dessous de celle constatée lors de l’utilisation des assistants vocaux […] cela suggère que l’enregistrement permanent des conversations et leur téléversement dans le cloud n’a pas lieu sur aucune des applications testées ». Et d’ajouter : « si tel était le cas, nous nous attendions à une utilisation des données au même niveau que lors de l’utilisation d’assistants vocaux ». Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Source : BBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
attestation deplacement reconfinement
Attestation de déplacement Covid : où télécharger les dérogations de sortie ?

Une nouvelle attestation de déplacement pour le confinement est disponible. Vous pouvez la générer numériquement sur votre smartphone, mais aussi la télécharger sous format Word ou PDF (version papier). Les bruits de couloirs faisaient écho d’un assouplissement du confinement progressif…

calcul rayon 20km confinement geoportail
Rayon 20 km confinement : calculer la zone autour de chez moi

Les nouvelles règles du confinement entrent en vigueur ce samedi 28 novembre. Comme l’a annoncé Emmanuel Macron, l’attestation de déplacement dérogatoire est toujours de mise. Et comme lors du précédent confinement, les Français auront la possibilité de prendre l’air autour…