La Nintendo Switch est piratée permettant d’y installer bientôt jeux et applications !

Des hackers viennent de pirater la Nintendo Switch en exploitant une faille provenant de son processeur graphique fourni par Nvidia. Ces derniers ont présenté leur exploit à l’occasion d’un événement organisé en Allemagne. Cette prouesse permet d’ouvrir la voie au lancement d’autres jeux, un homebrew va bientôt apparaître, les possesseurs de la console sont en revanche obligés de se cantonner à la version 3.0 du firmware de la Switch.

nintendo switch pirate

La Nintendo Switch rencontre un énorme succès avec des millions d’exemplaires vendus. Le japonais a de quoi être particulièrement fier de cette réussite. Un groupe de 3 hackers ont présenté un moyen de pirater la Switch, ce qui permettra d’y installer des jeux et autres applications personnalisées. Quelques contraintes subsistent néanmoins comme le fait de devoir rester sur la version 3.0 de son firmware. Sans oublier que les utilisateurs qui souhaitent se tourner vers cette solution devront faire une croix sur la garantie de leur Switch.

La Nintendo Switch vient d’être piratée !

Ironie du sort, les hackers annoncent que cette prouesse est rendue possible via l'utilisation d’une faille présente dans les drivers de la puce graphique provenant de chez Nvidia comme le souligne Engadget. De plus, le trio n’a pas eu besoin d’aller chercher bien loin pour arriver à leur fin puisque la firme au caméléon fournit une documentation très détaillée. Les hackers remercient au passage Nvidia pour cette adorable attention.

Le Homebrew (une sorte de lanceur) permettant d’installer et lancer des jeux et applications n’est pour le moment pas encore disponible et souffre encore de beaucoup de carences empêchant son utilisation. Cependant, bien qu’aucune date de lancement n’ait été communiquée on peut s’attendre à ce que sa disponibilité soit proche d’après les dires des hackers. Mauvaise nouvelle pour Nintendo après le piratage de certains jeux de la Switch.

Il faudra donc s’attendre à ce que dans un avenir plus ou moins proche les utilisateurs les plus enclins à mettre les mains dans le cambouis puissent avoir recours à ce type de méthode afin d’installer de nouvelles applications qui verront probablement le jour une fois que cet Homebrew aura été rendu public. Nous serons rapidement fixés dans tous les cas. Par le passé la Nintendo Switch a déjà été piratée peu de temps avant son arrivée sur le marché.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
20200916_080927
Switch : Nintendo interdit désormais les pseudos comme Covid ou ACAB

La Nintendo Switch a accueilli une nouvelle mise à jour avec la version 10.2.0 de son firmware déployée en début de semaine. Elle apporte une plus grande stabilité et quelques améliorations d’interface, mais interdit également l’utilisation d’un certain nombre de…

nintendo switch pro rumeur
Nintendo Switch Pro : voici un premier aperçu des nouveautés

Nintendo confirme qu’une nouvelle Switch est en cours de développement avec plus de mémoire et un nouveau chipset. L’information a été transmise au régulateur américain des télécommunications, la FCC, afin d’obtenir une certification pour les États-Unis. Les changements annoncés semblent…