Nintendo Switch : bilan après 9 mois, faut-il craquer pour Noël ?

Maj. le 8 novembre 2018 à 13 h 52 min

[Edito] Le 3 mars 2017, Nintendo lançait la Switch. Le géant japonais était attendu au tournant après l’échec de sa Wii U. Sur un marché largement dominé par Sony et sa PS4, comment Nintendo pouvait-il se réinventer ? Contrairement à Microsoft et sa Xbox One, Nintendo ne joue pas le jeu de la puissance avec sa Switch. Comment Nintendo allait-il pouvoir s’imposer ? J’ai utilisé la Switch depuis sa sortie en Mars 2017. Voici le bilan de mon expérience.

nintendo switch bilan

Noël approche et les consoles de jeux devraient encore faire partie des cadeaux les plus plebiscités cette année. 2017 a été une année particulièrement excitante sur le marché du jeu vidéo avec pas deux nouvelles consoles, la Xbox One X et la Nintendo Switch. Cette dernière était particulièrement attendue après l’échec retentissant de la Wii U. Comment Nintendo allait-il pouvoir se relever et surtout concurrencer la machine infernale Sony et sa PS4 ?

Nintendo n’a jamais eu dans son ADN la volonté de faire la course aux performances. Le nippon a plutôt misé sur le côté ludique du jeu vidéo(ludique). Objet de tous les fantasmes pendant plusieurs mois, la Switch n’est pas une console surpuissante. Elle est en quelque sorte l’anti Xbox One X. Pour séduire les consommateurs, Nintendo a fait le pari d’une console hybride : une console de salon qui peut devenir portable.

Dans les faits, il s’agit plutôt d’une console portable qui devient console de salon. Peu importe. C’est un concept unique et original. Suffisamment pour investir 350 euros (console + un jeu) ? Selon moi, oui. Après 9 mois passés avec la Nintendo Switch, le bilan est extrêmement positif. Même si la console n’est pas parfaite, elle propose quelque chose de différent. Et si je n’avais qu’une machine à conseiller à Noël ce serait la Switch. Je vous explique pourquoi.

Nintendo Switch : la plus adaptée à notre époque

Lors de l’annonce officielle de la Nintendo Switch le 13 janvier 2017, les avis étaient plutôt mitigés à la rédaction. J’étais même seul contre tous. Mes collègues annonçaient un échec commercial retentissant, pestant contre le manque de puissance face à des monstres comme la PS4 ou la Xbox One. Sony avait annoncé le mois précédent la PS4 Pro, encore plus puissante. Selon eux Nintendo allait souffrir d’un catalogue de jeux trop mince pour lutter contre Sony et son line-up inégalé. « Une console c’est bien, mais il faut les bons jeux qui vont avec » répétaient plusieurs collègues.

nintendo switch noel

Sans aucune explication rationnelle, je croyais en cette Nintendo Switch. D’abord parce que les professionnels de l’univers high-tech ont parfois tendance à oublier les préoccupations de Monsieur et Madame Tout-le-monde. Ensuite parce que j’estime qu’il n’y a pas besoin de beaucoup de puissance pour faire de bonnes consoles. Le succès phénoménal des consoles rétro en témoignent : les utilisateurs se lassent de cette course à la puissance et ont besoin de renouveau dans l’expérience de jeu.

D’autant qu’il faut quelques pré-requis pour vraiment profiter des consoles les plus puissantes. La Xbox One X en est l’exemple parfait. Pour pouvoir en profiter pleinement il faut avoir une TV 4K HDR, un matériel encore loin d’être démocratisé en France. Il faut aussi une connexion internet de qualité (de la fibre dans l’idéal) ce qui n’est pas non plus très répandu dans l’Hexagone.

Alors oui, pour les geeks de l’équipe, la Switch manquait de performances, de qualité d’image pour pouvoir vraiment s’imposer. Je n’étais pas d’accord. Selon moi le concept même de la console est bien plus dans l’aire du temps que chez les concurrents. Quel joueur n’a jamais pesté au moment d’aller travailler alors qu’il était en plein milieu d’une partie de Mario ? Qui n’apprécierait pas de pouvoir transporter sa console de salon partout avec soi ? En proposant une console hybride, Nintendo a vu juste.

nintendo switch bilan noel

La Switch est un bonheur à utiliser au quotidien. J’ai cinq consoles chez moi : la PS4, la Switch, la Xbox One, la NES Classic et la SNES Classic. La Switch est incontestablement la console avec laquelle je joue le plus. Et de loin. Je la transporte partout : dans le bus, le métro, dans le train, en voiture (quand je ne conduis pas évidemment), en avion, partout. Commencer à jouer à Zelda dans mon salon et poursuivre dans le bus ou le métro sans aucun problème est vraiment jouissif.

La prise en main de la console est excellente, l’interface est claire et ergonomique. Le passage du mode console portable au mode salon est d’une simplicité enfantine : il suffit d’insérer la console ans son socle et le tour est joué. La transition est instantanée. Finalement, je n’avais qu’un seul doute : le catalogue de jeux allait-il être à la hauteur ?

Catalogue de jeux : Zelda, Mario, nostalgie et magie au rendez-vous

Nintendo a annoncé plusieurs licences mythiques. En tête de liste : Zelda et Mario. J’ai commencé l’aventure de la Switch avec Zelda : Breath of the Wild et je n’ai pas été déçu. Les spécialistes disent vrai : c’est l’un des meilleurs jeux de tous les temps. C’est magique, ludique. Nintendo maîtrise à merveille l’univers, la poésie, la narration. Le dernier Zelda est un chef d’oeuvre.

Autre licence de renom : Mario. Le dernier opus Super Mario Odyssée est lui aussi une merveille. Le meilleur Mario auquel j’ai pu jouer depuis mon enfance. Mélange de nostalgie, de créativité, de modernité, cette Odyssée est formidable. Rien que pour ces deux jeux, la Switch vaut le détour.

nintendo switch jeux

Evidemment, le catalogue ne se limite pas à ces deux licences. La Switch regorge aussi de petites pépites comme Splatoon 2, Mario et les Lapins Crétins, ARMS, RiME, Sonic Mania et tellement d’autres. Le catalogue s’est étoffé chaque mois depuis la sortie de la console. A quelques jours de Noël, le catalogue est vraiment séduisant. Et surtout original.

Nintendo offre un univers particulier que l’on ne retrouve pas sur la PS4 ou la Xbox One. D’ailleurs, symbole de cette originalité, le nippon propose ses jeux au format « cartouches » alors que ses rivaux optent tous les deux pour les CD. Un détail pour certains, un détail qui fait la différence pour ceux qui comme moi ont connu les premières consoles du japonais.

La meilleure pour jouer entre amis

Nintendo, c’est aussi le jeu vidéo qui réunit. La Wii première du nom a donné une nouvelle dimension au jeu vidéo. Il peut devenir un « jeu de société ». On retrouve cet esprit dans la Switch avec des jeux comme 1-2 Switch qui proposent des mini jeux ludique et assez drôles à plusieurs. Les tournois de Mario Kart ont toujours autant de charme.

La grande nouveauté de la Switch est que l’on peut retrouver cet esprit hors du salon. Lors d’un picnic par exemple, à la plage etc. Un vrai point fort par rapport aux consoles concurrentes. J’ai pris beaucoup de plaisir par exemple à pouvoir faire un petit match de basket sur NBA 2K18 à la volée avec un ami dans un parc.

Multimédia : Netflix, Spotify, OCS etc. aux abonnés absents

Si la Switch m’a dans l’ensemble beaucoup séduit, j’ai tout de même un énorme regret. La console de Big N n’intègre aucun service multimédia. C’est une console de jeu, point. Pas de Netflix, pas de Spotify, Youtube n’est pas disponible non plus. Une vraie déception pour l’amateur de films, séries et musique que je suis. Je ne suis pas un utilisateur atypique, ces habitudes sont largement répandues aujourd’hui.

nintendo switch netflix

Techniquement la Switch peut accueillir de telles applications. Je garde donc l’espoir de voir débarquer tous ces services un jour. Pouvoir regarder mes films et séries dans les transports en commun, dans le train, en voiture, ferait de cette Switch la console parfaite. Si vous me lisez Nintendo, entendez cet appel !

Bilan après 9 mois : merci Nintendo !

Après 9 mois d’utilisation, la Nintendo Switch me séduit toujours autant. Les nouveaux jeux rassurent même de l’avoir achetée dès le jour de sa sortie. Aux vues du carton commercial, je ne suis pas le seul à m’être laissé tenter. Pour ma part, aucun regret. C’est la console que j’utilise le plus au quotidien, celle qui me procure un vrai plaisir de jeu. Les univers sont magiques, les jeux sont ludiques, je suis chaque fois émerveillé et nostalgique.

Beaucoup de mes amis m’ont demandé quelle console choisir en 2017. Ils font partie de la catégorie des joueurs occasionnels, pas forcément geeks. Je leur ai tous conseillé la Nintendo Switch. Ceux qui l’ont achetée ne sont pas déçus. Ils jouent même plus souvent qu’avec leurs anciennes consoles de salon. Le concept semble donc séduire.

Nintendo Switch multijoueur

Au delà de cela, la Nintendo Switch est pour moi la console la plus audacieuse. Nintendo a vraiment réfléchi à une proposition pour l’utilisateur. Un vrai objet pour se divertir, pour voyager, s’amuser. Et qui répond à nos modes de vie actuels. Big N n’est pas rentré dans le jeu de la puissance. Le japonais s’est vraiment réinventé. Un pari risqué mais finalement payant. La Switch a donné un nouveau souffle à la console de jeu selon moi, alors « merci Nintendo ! ».

Tout ceci n’est qu’un avis personnel, totalement subjectif, mon témoignage de joueur régulier. J’ai le profil du joueur lambda, je ne suis pas un gamer. On pourrait donc me mettre dans la case de Monsieur et Madame Tout-le-monde. Que vous ayez le même ressenti ou que vous pensiez tout l’inverse, n’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires. Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous ! Comme toujours.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !