Netflix : le gouvernement prêt à revoir la chronologie des médias

Maj. le 21 janvier 2020 à 9 h 58 min

Netflix en passe de gagner le gros lot ? Frank Riester, ministre de la culture, pourrait envisager de revoir la chronologie des médias, c’est-à-dire le délai entre la diffusion d’un film au cinéma et son arrivée dans le catalogue de la plateforme. Seule condition ? Que Netflix investisse de manière conséquente dans des productions françaises.

Crédits : Kon Karampelas via Unsplash

La chronologie des médias est une particularité française dont les services de SVOD se passeraient volontiers. Pour faire simple, cette loi prévoit des conditions et contraintes drastiques pour la diffusion en deuxième fenêtre d’une oeuvre. En d’autres termes, pour assurer le financement des films/séries/documentaires et autres, les revenus des cinémas et des studios, un film n’est par exemple rendu disponible que trois ans après sa première diffusion.

Voilà pourquoi des films récents comme John Wick 3, Aladdin ou Avengers Endgame prendront un moment avant d’atterrir sur votre service de SVOD préféré, ou même sur TF1 ou une autre chaîne par exemple. Ce délai est bien plus court aux Etats-Unis, entre 6 et 8 mois. Voilà pourquoi certains internautes utilisent des VPN pour profiter du catalogue Netflix US, bien plus fourni que celui de la version française.

Cette chronologie des médias, c’est aussi l’une des raisons majeures pour laquelle Netflix ne souhaite pas diffuser ses productions originales comme The Irish Man au cinéma. Une fois arrivées en salles, le service de SVOD ne pourraient plus jouir de ces films pendant trois ans. Or, Frank Riester, le ministre de la culture, n’est pas fermé à l’idée de renégocier cette législation.

À lire également : Netflix dévoila la liste des 23 séries en cours de tournage, ou qui arrivent bientôt

Une révision, à condition de financer la création française

Lors des l’inauguration des nouveaux locaux de Netflix en France, Frank Riester a tenu un discours plutôt favorable, comme le rapportent de nombreux journalistes présents sur place:

« Je pense qu’il serait logique que des nouveaux diffuseurs comme Netflix puissent négocier, dans cette chronologie, une fenêtre qui reflète réellement leur contribution au pré-financement des œuvres […] C’est donc une transformation d’ensemble du modèle de financement de la création que nous abordons aujourd’hui (…) Cette transformation, nous ne la ferons évidemment pas contre Netflix, mais avec Netflix. Avec les plateformes, mais en particulier avec Netflix », affirmait le politique.

Netflix aura donc une place de choix dans cette éventuelle requalification de la chronologie des médias. Le gouvernement souhaite que Netflix et les autres plateformes de SVOD comme Amazon ou Disney+ investissent 25% de leur chiffre d’affaires dans la création et la production de séries et films français. Netflix, qui est aujourd’hui la 5ème chaîne de France, ne semble pas réfractaire à l’idée. Preuve en est, avec une vingtaine de projets français annoncés pour 2020, à commencer par la saison 2 de Family Business, la série événement avec Gérard Darmon et Jonathan Cohen.

Source : Le Parisien



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : les séries et films à regarder ce week-end

Netflix propose chaque semaine de nouvelles séries et de nouveaux films. Pour vous aider à choisir ce que vous allez regarder ce week-end, on vous propose une petite sélection des meilleures nouveautés du catalogue. C’est parti !  Le catalogue Netflix s’enrichit toutes…