Netflix : 41% des Français partagent leur compte avec des proches

 

Près de la moitié des Français partagent leur compte avec des personnes en dehors de leur foyer, rapporte une étude BearingPoint. Un phénomène qui touche également ses concurrents et qui leur coûte très gros. Pourtant, ces derniers interdisent formellement cette pratique.

Netflix

Au total, 9 Français sur 10 partagent leur compte Netflix avec leurs proches. Ce qui n’est pas très étonnant, puisque la plateforme offre elle-même cette possibilité. La chose s’avère en revanche plus problématique lorsque le partage se fait avec une personne en dehors du foyer du propriétaire, ce que Netflix interdit formellement. Pourtant, cela n’empêche pas 41 % des Français de transmettre leurs identifiants à quelqu’un ne vivant pas sous le même toit, selon une étude du cabinet BearingPoint.

Ce chiffre est à double tranchant pour le service. « À tolérer cette pratique, les acteurs risquent la perte de chiffre d’affaires immédiat », explique d’une part BearingPoint. On estime que Netflix perd plus de 5 milliards d’euros par an à cause de cette pratique. Mais, d’autre part, les services de VOD « gagnent en compétitivité et contraignent la concurrence ». Si Netflix ne gagne rien grâce à ces utilisateurs fantômes, ceux-ci « forment ainsi des cohortes de prospects qui utilisent leurs services à moindre coût, que [Netflix pourra] convertir lorsque la situation de concurrence sera favorable ».

Netflix n’a rien à gagner à interdire le partage de compte

« La pratique du partage des codes peut également augmenter la valeur perçue d’un abonnement », continue BearingPoint. « Un abonnement utilisé peu fréquemment par celui qui y souscrit aura plus de raisons d’être résilié qu’un abonnement dont d’autres personnes bénéficient. L’aspect service/faveur du partage des codes de connexion peut être constitutif de cette valeur perçue. »

C’est probablement pour cette raison que Netflix ne prévoit pas d’interdire le partage de comptes. Tout au plus, la plateforme avertit depuis mars les utilisateurs se connectant sur un compte non associé au foyer de base. Elle use également de la double authentification pour éviter les piratages de comptes. Comme l’analyse BearingPoint, cette politique l’a aidé à passer la barre des 200 millions d’abonnés en janvier dernier.

Sur le même sujet : Nouveautés Netflix mai 2021 — les séries et films à regarder

Les utilisateurs de Netflix ne sont pas bien sûr les seuls à partager leurs identifiants à des personnes en dehors de leur foyer. 41 % des abonnés Disney+ ont eu recours à cette pratique, contre 25 % pour Amazon Prime Video et 29 % pour Apple TV+. Le plus touché étant YouTube Premium, avec 46 % des utilisateurs partageant leur compte payant.

Source : BearingPoint



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !