Mozilla : le premier “Google Assistant” 100% open source est à portée de main !

 

Mozilla met en place des outils qui permettront bientôt de créer un nouvel assistant vocal concurrent de Google Assistant, Siri, Alexa ou Cortana. Sauf qu'à la différence de ces derniers, celui-ci pourra être 100% open source. Pour rendre ces assistants du futur plus efficace sans aspirer quantité de données personnelles, Mozilla compte sur la contribution volontaire des internautes sur un site dédié. Le projet, nommé Common Voice, doit au final permettre de briser l'oligopole que les GAFA sont en train de former dans le domaine des assistants vocaux. 

Mozilla common voice

Mozilla veut créer un terreau fertile à l'éclosion d'assistant vocaux open source. Jusqu'ici, uniquement des entreprises privées et leurs technologies propriétaires ont conquis le marché : Google Assistant, Apple Siri, Amazon Alexa, et Microsoft Cortana. La fondation, en perte de vitesse avec son navigateur Firefox, pourrait ainsi prendre sans tarder le tournant des assistant vocaux, avec un argument massue : les données des internautes ne seront jamais exploitées par la fondation à mauvais escient, et en théorie chacun pourra contrôler lui-même le fonctionnement intrinsèque de ces assistants. Un projet baptisé Common Voice.

Mozilla Common Voice : l'assistant vocal de demain 100% open source est sur les rails

Le projet ne date pas d'hier : en 2017, la fondation lançait DeepSpeech qui mobilise l'intelligence artificielle pour créer des modèles de machine learning pour créer des assistants intelligents. Un site permet désormais d'aider Mozilla à valider des phrases écrites et leur correspondance avec un ordre vocal. Le site inclut le Français, l'Anglais, l'Allemand, mais aussi plusieurs langues régionales. En tout plus de 40.

Mozilla explique sur son blog : “les interfaces vocales sont la prochaine frontière sur internet. Le projet Common Voice est notre initiative pour construire un corpus global de données ouvertes sur la voix destinées à entraîner des algorithmes de machine learning pour créer les interfaces vocales de demain. Nous pensons que ces interfaces ne devraient pas être contrôlées par une poignée d'entreprises qui deviennent des sortes de gardes postés à l'entrée des services impliquant la voix, et souhaitons que les utilisateurs soient compris de manière uniforme, dans leurs propres langages et accents”.

Vous pouvez vous-même prêter votre voix et contribuer au projet en Français en cliquant sur ce lien. Adopteriez-vous de préférence un assistant vocal open source par rapport aux solutions commerciales ? Partagez votre avis dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google search
Google pourrait bloquer son moteur de recherche en Australie

Google et Facebook reprochent au gouvernement australien un projet de loi qui les forcerait à négocier une plus juste rémunération avec les médias. Le texte prévoit notamment qu’un arbitre indépendant fixe les montants que les plateformes devront payer si les…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…