Molotov : TF1 coupe l’accès à ses chaînes mais la plateforme continue de les diffuser

Molotov et TF1 sont en guerre. Dans la nuit du 1er juillet 2019, le groupe audiovisuel a coupé l’accès de ses chaînes (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI) suite à une rupture de contrat, apparemment motivée par les retards de paiement successifs de Molotov. Craignant de perdre une importante partie de ses abonnés, la plateforme a décidé de maintenir la diffusion des chaînes de TF1. La firme dénonce une rupture de contrat abusive. 

molotov tf1 coupe chaînes continue diffuser

TF1 a décidé de ne pas renouveler le contrat qui le lie à Molotov, la plateforme qui permet de regarder des chaînes sur internet, rapportent nos confrères des Echos. « L’accord entre TF1 et Molotov, qui rémunérait les chaînes, était un accord expérimental pour leur lancement » explique TF1. Incapable de trouver des investisseurs, Molotov aurait accusé plusieurs retards de paiement au cours des derniers mois. Toutes les tentatives de l’entreprise de lever des fonds ont en effet échoué. Aux dernières nouvelles, Xavier Niel serait prêt à investir 15 millions d’euros pour sauver Molotov.

TF1 réclame 8 millions d’euros à Molotov pour contrefaçon

En réaction, la plateforme a accusé TF1 de vouloir saboter « le refinancement en cours de Molotov qui pourrait être un obstacle à Salto ». En partenariat avec France TV et M6, TF1 a en effet mis sur pied Salto, un service de streaming français destiné à concurrencer Netflix, juste après avoir tenté de racheter Molotov. Sans surprise, TF1 balaie ses accusations du revers de la main. « Nous avons été dans les premiers à accompagner le lancement de Molotov. Salto n’a rien n’a voir avec Molotov, dans la mesure où il s’agit d’une offre payante avec du contenu propre » rétorque le groupe audiovisuel.

Quoi qu’il en soit, Molotov a décidé de maintenir la diffusion des chaînes du groupe TF1 malgré la rupture du contrat de distribution. TF1 a répondu à cette bravade en assignant Molotov en justice pour contrefaçon. Le groupe réclame des indemnités de près de 8 millions d’euros. Evidement, la plateforme n’est pas en mesure de payer cette somme. A son tour, Molotov a donc décidé d’assigner TF1 en justice. Dans la foulée, la firme a saisi le CSA afin d’obtenir le maintien du contrat commercial passé avec TF1.

Source : Les Echos



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !