Molotov n’a plus le droit de diffuser M6, W9, 6ter et écope de 7 millions d’euros d’amende pour contrefaçon

 

Molotov, la plateforme française qui vous permet de recharger la télévision en streaming, vient d’être condamnée par le tribunal judiciaire de Paris à payer une amende de 7 millions d’euros au groupe M6.

Molotov.tv

D’après les informations du Parisien, Molotov vient d’être condamné par le tribunal judiciaire de Paris à verser 7 millions d’euros à M6 pour « contrefaçon et « parasitisme ». En effet, d’après une décision de justice rendue le 2 décembre, la plateforme de streaming française a dû dédommager le groupe dirigé par Nicolas de Tavernost après avoir enfreint les termes d’un contrat qui liait Molotov à M6.

En effet, Molotov, qui vient d’être racheté pour 164 millions d’euros par le groupe américain fuboTV, avait signé un contrat de distribution avec le groupe M6 pour que la plateforme puisse retransmettre les chaînes M6, W9 et 6ter, mais celui-ci a expiré le 31 mars 2018. Malgré la fin du contrat, Molotov a continué à diffuser gratuitement les chaînes sur sa plateforme de streaming, alors que les opérateurs télécoms continuaient de leur côté à payer pour proposer les chaînes à leurs clients.

Molotov est contraint de retirer les chaînes du groupe M6 de sa plateforme

Sans surprise, la justice vient de contraindre Molotov à mettre fin à la diffusion des chaînes du groupe M6. Les utilisateurs de la plateforme ne pourront bientôt donc plus accéder à M6, W9 et 6ter. Au moment de la rédaction de cet article, il semble que les chaînes soient toujours accessibles sur Molotov, mais elles devraient bientôt quitter la plateforme.

De son côté, TF1 avait déjà engagé une procédure similaire il y a deux ans, mais la décision de justice ne sera rendue qu’en 2022. TF1 demanderait, elle, un total de 7,4 millions d’euros de dédommagement, après que des négociations visant à mieux rétribuer la chaîne ont échoué. En effet, la chaîne souhaiterait 5 millions d’euros pour « contrefaçon de droits voisins » aux droits d’auteur et 2,4 millions d’euros « contrefaçon de marque ».

La plateforme de streaming lancée en 2016 qui compte plus de 12 millions d’utilisateurs aurait toujours refusé de payer la facture et tente toujours de repousser les décisions de justice en multipliant les procédures judiciaires, mais il se pourrait bien que la chaîne disparaisse également de Molotov dès l’année prochaine si aucun accord n’est trouvé.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !