Microsoft vous supplie de ne plus utiliser Internet Explorer

Microsoft demande aux derniers utilisateurs d’Internet Explorer d’abandonner le navigateur web au plus vite. Enterré en 2015, il est en effet toujours utilisé par de nombreuses entreprises par défaut malgré les risques.  

microsoft supplie plus utiliser internet explorer

Dans un post intitulé « les risques que vous prenez en utilisant Internet Explorer par défaut », Chris Jackson, expert en sécurité chez Microsoft, affirme d »entrée de jeu que le navigateur original de l’entreprise est complètement dépassé. Selon lui, Internet Explorer, numéro 1 des navigateurs jusqu’en 2016, expose désormais ses usagers à ce qu’il appelle la « dette technique ».

Pourquoi vous devez arrêter d’utiliser Internet Explorer

Il s’agit d’un terme issu du vocabulaire de l’informatique. Lors du développement d’un logiciel, d’un site web, une plateforme ou un navigateur, les développeurs doivent composer avec des impératifs de temps et d’argent. Afin d’accélérer le mouvement, ils font parfois des choix qui peuvent s’avérer problématiques avec le temps. Plus le temps passe, plus cette dette technique augmente…plus les bugs apparaissent. C’est ça la dette technique.

Aux dires de Chris Jackson, Microsoft a fait plusieurs erreurs qui ont fini par aggraver la dette technique d’Internet Explorer. « En optant pour l’approche «dette technique par défaut», nous nous sommes retrouvés dans un scénario où, si vous créez une nouvelle page Web aujourd’hui, vous utiliserez par défaut des standards Web en vigueur en 1999 » estime le développeur.« Les développeurs Web ne font quasiment plus aucun test de compatibilité de leurs outils ou sites sur Internet Explorer au profit des navigateurs modernes » ajoute Chris Jackson. L’homme pointe aussi du doigt les risques encourus en matière de cybersécurité.

Lire aussi : Internet Explorer bientôt obsolète pour 340 millions d’internautes

Pour enfoncer le clou, il assène qu‘Internet Explorer n’est plus un navigateur web mais « une solution de compatibilité ». « Nous ne prenons pas en charge les nouvelles normes Web » explique le développeur. A demi-mots, il invite les internautes à opter pour des navigateurs web plus récents, dont Microsoft Edge, qui passera bientôt à Chromium, le moteur de Google Chrome. « Notre intention est d’aligner la plateforme web Microsoft Edge avec les standards Web et avec d’autres navigateurs Chromium » explique le développeur. « Alors que les nouvelles applications sortent de plus en plus souvent, nous voulons éviter que vous ratiez une partie de plus en plus importante du Web » conclut Chris Jackson. Avez-vous lu cet article sur Internet Explorer ? Allez-vous changer vos habitudes ou pousser à votre entreprise à faire une croix sur l’ancien navigateur de Microsoft ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…

Fibre optique : on arrive enfin aux 5 millions d’abonnés FttH

La fibre optique continue de se développer progressivement en France. Symbole de cette croissance, la technologie FttH (de bout en bout, jusqu’à l’abonné) qui compte désormais près de 5 millions de clients (+ 1,5 millions en 2018) et représente plus…