Microsoft avoue avoir eu tout faux sur l’Open Source

 

Microsoft avoue avoir eu tout faux sur l’Open Source. Le président actuel de l’entreprise Brad Smith vient de faire son mea culpa, affirmant que la firme de Redmond s’était placée de fait « du mauvais côté de l’histoire ».

Crédits : Pixabay

Comme quoi, il arrive même à un géant comme Microsoft de reconnaître ses torts. Brad Smith, actuel président du l’entreprise américaine, vient d’admettre que les précédentes positions de Microsoft contre l’Open Source lui ont valu d’être « du mauvais côté de l’histoire ». Et pour cause, aux débuts des années 2000 la firme de Redmond en était l’un des plus fervents détracteurs.

Steve Ballmer, PDG de Microsoft en 2001, considérait d’ailleurs que Linux était « un cancer qui s’attache au sens de la propriété intellectuelle à tout ce qu’il touche ». Lors d’une conférence sur les sujets d’actualité au laboratoire informatique et d’intelligence artificielle du MIT (CSAIL), Brad Smith a tenu à réparer cette erreur. « Microsoft était du mauvais côté de l’histoire lorsque l’Open Source a explosé au début du siècle, et je peux dire cela de moi personnellement », reconnaît-il.

À lire également : Windows 10 prendra en charge les fichiers Linux directement depuis l’Explorateur

Après le mea culpa, l’ovation

Le patron tient à rappeler que Microsoft est désormais propriétaire du site de partage de code GitHub, soulignant également que Windows 10 a depuis peu de temps droit à un noyau Linux personnalisé, complet et performant. Le PDG continue ensuite de prêcher pour sa paroisse, se félicitant du fait que Microsoft est aujourd’hui « le plus grand contributeurs aux projets Open Source dans ce monde en ce qui concerne les entreprises ». Il est vrai que le géant américain dépasse de loin Google, Facebook, Apache et tous les autres sur ce sujet.

« Quand nous regardons GitHub, nous le voyons comme le foyer du développement de l’Open Source, et nous voyons notre responsabilité comme son gardien pour en faire un foyer sûr et productif pour les développeurs », assure-t-il. Quoiqu’il en soit, l’adhésion de Microsoft pour l’Open Source se traduit effectivement dans les récentes actions de l’entreprise.

Microsoft s’est associé il y a peu avec la société Canonical pour intégrer Unbuntu à Windows 10. Ensuite, le géant a fait l’acquisition de Xamarin pour aider au développement d’applications mobiles. Et bien entendu, en début janvier 2020, la firme de Redmond a choisi d’adopter le logiciel open source Chromium pour son navigateur Edge.

Source : The Verge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
AMD Radeon RX 6000
AMD Radeon RX 6900 XT, 6800XT, 6800 tout savoir sur les cartes graphiques

Les Radeon RX 6000 Big Navi sont les nouvelles cartes graphiques d’AMD, basées sur l’architecture RDNA 2. Plus puissants que les GPU de la génération précédente, embarquant des technologies de ray-tracing et de Variable Rate Shading, ils répondent durement aux…