Microsoft abandonne les smartphones, la mort annoncée de Windows Mobile ?

On le sentait presque venir, c’est désormais officiel. Microsoft vient d’annoncer qu’il abandonnait les smartphones. Sa branche mobile, située en Finlande, s’arrête. Il n’y aura plus de smartphone Lumia. Doit-on y voir la mort annoncée de Windows Mobile ?

windows mobile mort microsoft

La rumeur courait depuis quelques jours. On apprenait que que Microsoft avait revendu sa production de feature phone Nokia au géant chinois Foxconn. On voyait alors se dessiner une destinée tragique pour la branche mobile de la firme de Redmond.

Ce matin, un journal finlandais révélait que tous les employés de la branche R&D de Microsoft Mobile étaient escortés en bus jusqu’à un pôle situé à Espoo. Là, les équipes de la firme ont appris que Microsoft arrêtait la conception, la fabrication et la production de smartphones. Pendant quelques heures, les doutes ont envahi les fans jusqu’à ce que le couperet tombe.

Sur son blog officiel, Microsoft a annoncé la dure nouvelle. Microsoft Mobile c’est terminé. Il n’y aura plus de smartphone Lumia. Conséquence : 1350 salariés qui travaillaient en Finlande se retrouvent au chômage, les 500 autres, qui oeuvraient depuis les Etats-Unis, seront transférés sur les projets entourant les tablettes Surface.

Pour rappel, Microsoft avait racheté la branche mobile de Nokia en 2013 pour 5 milliards de dollars. Le but était de concurrencer Android et iOS. Mais l’objectif n’est clairement pas atteint et Microsoft a décidé de limiter la casse. L’entreprise va tout de même devoir établir une restructuration qui lui coûtera 950 millions de dollars.

La mort annoncée de Windows Mobile ?

Que signifie concrètement cette restructuration ? Nous avons contacté un responsable de Microsoft France qui n’a pour le moment pas répondu à nos questions. Les lignes qui vont suivre n’ont donc rien d’officiel mais représentent un scénario tout à fait viable à ce jour.

Où en est Microsoft aujourd’hui sur le marché du mobile ? A ce jour, il dispose encore d’une gamme de produits Lumia, d’excellents produits par ailleurs. Mais sur un marché où la nouveauté est maître mot, ces produits ne seront plus à la hauteur de la concurrence assez rapidement. Comme Microsoft a abandonné les smartphones, il ne pourra compter que sur les autres constructeurs pour créer de nouveaux modèles dans lequel Windows Mobile aurait sa place.

Le problème, c’est qu’aujourd’hui les smartphones qui embarquent Windows Mobile ne représentent qu’une part de marché de 0,7% selon les derniers chiffres de Gartner. Autant dire presque rien. Quel constructeur prendra le risque de dépenser des millions en R&D, en marketing, en développement, bref en conception d’un smartphone Windows alors que son marché potentiel est quasi inexistant ? Très peu, voire aucun.

Microsoft se retrouverait alors avec un OS mobile à développer, qui lui coûte donc beaucoup d’argent, mais qu’il ne peut pas promouvoir, ni avec ses propres produits ni avec ceux d’autres marques. La firme de Redmond se retrouverait alors dans la pire situation possible : Windows Mobile serait mort.

Le pire dans cette affaire, c’est que ce scénario est sans doute le plus probable à ce jour. Et Microsoft l’avoue presque dans son communiqué en déclarant qu’il va « continuer à innover sur tous les appareils et sur nos services de cloud à travers toutes les plateformes mobiles ».

On peut donc imaginer que Microsoft travaillera à porter ses services comme Skype, Office ou Cortana sur les OS principaux à savoir Android et iOS. D’ailleurs, Cortana pour Android est déjà en cours de développement.

C’est dommage, car Windows Mobile est un vrai bon système pour mobile. Mais la firme de Redmond a pris le virage des applications trop tard, comme Blackberry, et s’est retrouvé piégé, avec une stratégie manquée. On peut toujours espérer un rebondissement, mais on dirait bien que Microsoft noie le poisson pour ne pas décevoir sa communauté. Mais clairement, on a du mal à voir comment le géant américain pourrait faire de Windows Mobile un incontournable aujourd’hui, cela semble tellement hors de portée.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Un Raspberry Pi sous Windows 10 : c’est désormais possible

Un Raspberry Pi sous Windows 10, cela paraissait irréalisable il y a peu, mais avec l’arrivée de la version du système compatible avec les processeurs ARM, tourner le vrai Windows 10 sur des plateformes modestes devient une réalité. Un développeur…

Windows 10 : les meilleurs antivirus gratuits en 2019

Vous recherchez les meilleurs antivirus gratuits pour Windows 10 en 2019 ? Ce dossier qui se base sur plusieurs classements indépendants vous permet de faire très vite le bon choix ! Nous abordons en prime Windows Defender. Suivez ce dossier…

Windows 10 : comment empêcher l’OS de purger vos fichiers personnels

Windows 10 supprime automatiquement par défaut certains fichiers personnels de ordinateurs afin de libérer de l’espace de stockage. Nous vous expliquons comment désactiver ou paramétrer à votre guise cette option.  Dans les paramètres de Windows 10, la fonctionnalité « Assistant Stockage »…

Windows 10 : voici les meilleurs antivirus de décembre 2018

Le classement des meilleurs antivirus Windows 10 de décembre 2018 est disponible. Comme tous les deux mois, AV-Test Comparatives publie un comparatif complet où se mêlent solutions payantes et gratuites. Windows Defender s’impose désormais comme un antivirus de choix face à…

Windows 10 Lite : Microsoft prépare un menu Démarrer complètement revu

Microsoft travaille sur une version allégée de son système d’exploitation. Baptisée Windows 10 Lite, elle fonctionnerait de manière optimale sur les PC aux performances limitées. Plusieurs concessions seraient faites par la firme de Redmond pour rendre cet OS plus fluide. Sur le…

Project xCloud : Microsoft va tester son Netflix du jeu vidéo en 2019

Le Project xCloud de Microsoft commence à prendre forme et des tests en conditions réelles sont attendus pour l’année 2019. Le « Netflix du jeu vidéo » comme l’appelle lui-même le groupe américain proposera un catalogue de jeux disponibles en streaming et…