Micromania-Zing est sanctionné pas la justice pour pratiques commerciales trompeuses

 

Un étrange message est apparu sur le compte Twitter de Micromania-Zing ce matin. Celui-ci explique que l’enseigne a été condamnée pour « pratiques commerciales douteuses », prévenant ainsi ses éventuels clients. Le magasin a été épinglé suite à une enquête sur ses extensions de garantie.

Micromania
Crédits : Micromania

« Mesure d’injonction administrative à l’encontre de la société Micromania-Zing pour faire cesser des pratiques commerciales douteuses en matière de garantie au terme d’une enquête nationale ayant abouti au constat de divers manquements et infractions en matière de garantie légale de conformité et de garanties commerciales ». C’est par cette longue phrase que débute le communiqué posté ce matin par Micromania-Zing sur ses réseaux sociaux, que l’on retrouve également en bannière de son site officiel.

Qu’est-il reproché exactement à l’enseigne ? Depuis quelque temps maintenant, Micromania, connu entre autres pour racheter en cash le matériel de ses clients, propose à ses clients une extension de garantie pour tout achat de produit dans son magasin. Naturellement, l’utilisateur peut penser que c’est bien l’entreprise elle-même qui prend en charge cette offre. En réalité, cette dernière est prise en charge par un courtier d’assurance, associé de Micromania dans la combine. Soit, pourrait-on penser, cela ne change finalement pas grand-chose.

Sur le même sujet : Xbox Series X/S – Micromania proposerait bientôt des cartes d’extension 500 Go à 155 €

Micromania condamné par la justice à cause de ses extensions de garanties

Seulement voilà, si l’extension n’est pas activée dans les quinze jours suivants l’achat, le client paiera tout de même le service. La Direction départementale de la protection des populations des Alpes-Maritimes explique par ailleurs le procédé utilisé par Micromania-Zing :

  • « à présenter une information confusionnelle sur les droits des consommateurs […] » ;
  • « à présenter faussement une garantie dénommée “extension de garantie” comme une garantie commerciale proposée et vendue par “Micromania”, alors que celle-ci se révèle être un produit assurantiel géré par un courtier d’assurances » ;
  • « à restreindre les droits des consommateurs en imposant dans le cadre des modalités et du contenu de la garantie légale, des obligations non prévues dans les textes légaux […] à une activation sur le site dans les 15 jours de l’achat de celle-ci en magasin ».

Des pratiques qui « trompent les consommateurs sur leurs droits à garantie et sur la portée des engagements de Micromania », conclue l’autorité. En guise de sanction, l’enseigne doit donc afficher publiquement ce message sur ses canaux pour une durée indéterminée. Prudence donc si vous décidez d’y faire vos courses pour Noël, ou pour y louer une console next-gen.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !