Meta met de côté 1 milliard d’euros pour pouvoir payer toutes ses amendes

 

La division irlandaise de Meta se prépare à verser une grosse somme aux autorités. Impliquée dans de nombreuses affaires, la firme a investi plus d'un milliard d'euros spécialement dédiés aux amendes qu'elle devra payer. Une somme multipliée par trois par rapport à la précédente provision et qui devrait servir à régler pas moins de 10 amendes potentielles.

Meta
Crédit : Meta

Il n'est pas rare de voir les GAFA épinglés par les autorités européennes. Qu'il s'agisse d'utilisation abusive des données personnelles de leurs utilisateurs ou de pratiques anti-concurrentielles, les géants de la tech sont surveillés de près depuis quelques années. Facebook, récemment devenu Meta, ne fait pas exception à la règle. La dernière sanction en date concerne WhatsApp, qui a écopé d'une amende de 225 millions d'euros pour atteinte à la vie privée.

Ces amendes à répétition sont, à force, devenues une part intégrante du budget de la firme de Mark Zuckerberg, comme en témoignent les révélations de nos confrères de l'Irish Times. Selon ces derniers, la division irlandaise de Meta, qui porte par ailleurs toujours le nom de Facebook, a mis de côté la coquette somme de 1,02 milliard d'euros, spécialement dédiée au règlement de ses infractions.

Sur le même sujet : Métavers – un bout de terrain virtuel se vend 2,4 millions de dollars, un record !

Meta s'attend à payer plus d'un milliard d'euros d'amende seulement en Irlande

En outre, le montant a considérablement augmenté depuis la dernière provision, qui s'élevait “seulement” à 302 millions d'euros. Il faut dire que Meta trempe dans bon nombre d'affaires. Facebook Irlande s'expose ainsi à une amende entre 28 et 36 millions d'euros exigés par la Data Protection Commission (DPC), l'équivalent de la Cnil, pour non-respect du Règlement général sur la protection des données (RGPD).

Ça ne s'arrête pas là. La DPC s'intéresse également à l'immense fuite de données concernant 533 millions d'utilisateurs, ayant eu lieu en 2019, et qui pourrait résulter en nouvelle amende égale à 4% du chiffre d'affaires de la firme. La note risque donc d'être salée pour cette dernière, dont le chiffre d'affaires est passé de 6,3 milliards d'euros à 40,6 milliards d'euros en 2020. Au total, Meta est impliqué dans 10 affaires menées par l'organisme irlandais.

Source : Irish Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !