Mercedes-Benz présente l’EQS, une berline 100 % électrique offrant 770 kilomètres d’autonomie

 

Mercedes-Benz a officialisé l’EQS le 15 mars 2021. Cette nouvelle berline 100 % électrique est la proche cousine de la nouvelle Classe S et se veut être la concurrente de la Tesla Model S Long Range. La puissance du moteur peut atteindre 385 kW. La capacité de la batterie est de 107,8 kWh. La vitesse maximale est de 210 km/h. Et l’autonomie peut monter jusqu’à 770 kilomètres.

mercedes eqs

Mercedes-Benz a annoncé récemment son plan vers l’électrisation de son parc de véhicule. L’objectif de la marque allemande, tête de pont du groupe Daimler, est d’atteindre d’ici 2030 un équilibre des ventes entre thermique et électrique (100 % ou hybride rechargeable). Pour cela, il faut proposer des modèles neutres en émission de CO2. Hier, jeudi 15 avril 2021, le constructeur a levé le voile sur l’EQS, sa nouvelle voiture 100 % électrique. Il s’agit d’une berline haut de gamme dont l’ambition est de concurrencer la Tesla Model S Long Range et son autonomie de 650 kilomètres.

Lire aussi – Pourquoi la fabrication de voitures électriques peut mener à une pénurie d’eau mondiale

Pour cela, Mercedes promet une autonomie pouvant atteindre les 770 kilomètres (norme WLTP). Voilà qui paraît très ambitieux, même pour une berline. Bien sûr, cela dépendra du mode conduite, des équipements actifs dans la voiture, de la charge, sans oublier la puissance du moteur. Mais pas uniquement. Outre la capacité nominale de la batterie, assez importante puisqu’elle atteint les 107,8 kWh (une capacité obtenue grâce à l’amélioration de 26 % de la densité énergétique par rapport à l’EQC), la marque explique avoir atteint ce chiffre grâce à l’aérodynamisme de la voiture, réduisant significativement les frottements, ainsi qu’à une récupération d’énergie plus efficace lors de la décélération.

mercedes eqs

Une recharge (presque) complète en 31 minutes

Pour la recharge, l’EQS profite bien sûr de la recharge rapide. Sur une borne compatible (400 volts et 500 ampères, soit 200 kW, la voiture n’acceptant pas une puissance plus élevée), la batterie de la voiture se charge de 10 % à 80 % en 31 minutes. Une bonne performance compte tenu de la capacité de la batterie. Sur ce type de borne, vous pouvez obtenir jusqu’à 300 kilomètres d’autonomie en 15 minutes de charge. La voiture est livrée avec un chargeur 11 kW de série. Avec celui-ci, vous pouvez recharger la voiture de 10 % à 100 % en 10 heures. Mercedes propose en option un chargeur 22 watts qui divise ce temps par deux, tout simplement. Enfin, pour finir sur la recharge, l’EQS sera compatible charge bidirectionnelle, mais seulement au Japon dans un premier temps.

mercedes eqs

L’autonomie de la voiture dépendra bien évidemment de la puissance du moteur, mais également de la transmission. L’EQS se décline dans un premier temps en deux modèles : EQS 450+ et EQS 580 4Matic. Le premier est une propulsion (chaîne de traction électrique sur l’essieu arrière), tandis que le second profite d’une transmission intégrale. L’EQS 450+ dispose d’un moteur électrique de 245 kW, offrant une accélération plutôt bonne (6,2 secondes sont nécessaires pour passer de 0 à 100 km/h). L’EQS 580 intègre un moteur de 385 kW. L’accélération est évidemment meilleure : 4,3 secondes pour passer de 0 à 100 km/h. Notez que la vitesse maximale pour les deux voitures est limitée à 210 km/h. Enfin, Mercedes-Benz promet l’arrivée d’un modèle avec un moteur 560 kW, sans date de lancement.

Un tableau de bord qui va d'une portière à l'autre

Esthétiquement, l’EQS reprend en grande partie le design de la nouvelle Classe S dont cette berline électrique est une proche cousine. C’est notamment le cas quand vous regardez la calandre de la voiture que Mercedes-Benz appelle « Black Panel ». Vous y retrouvez les LED pour les phares bien sûr, mais aussi d’autres éléments lumineux, dont une bande qui fait la jonction entre les deux systèmes d’allumage. A l’intérieur, vous retrouvez un équipement multimédia et interactif. L’écran principal mesure 12,4 pouces et offre l’ensemble des contrôles sur la voiture. En option, vous pouvez également opter pour l’Hyperscreen qui combine trois écrans incurvés (dont l'écran principal vu précédemment) dont l'ensemble fait la liaison entre les deux portières avant. C'est très impressionnant.

mercedes eqs

Parmi les options de conduite intégrées à l’ordinateur de bord, vous retrouvez bien évidemment toutes les aides attendues dans ce type de véhicule. Parmi celles qui ont attiré notre attention, vous retrouvez l’ouverture automatique des portières, l’assistance au stationnement à distance en utilisant le smartphone, la conduite autonome en circulation dense (jusqu’à 60 km/h), ou encore les aides pour conserver l’attention du conducteur. Nous en avons noté deux : celle qui éteint l’écran passager si le conducteur le regarde (option activée en fonction du type de contenu affiché) et celle qui réveille le conducteur si celui-ci clignote des yeux trop souvent (signe de fatigue). Certaines sont en série. D'autres sont en option.

Le prix et la date de commercialisation de cette nouvelle voiture n'ont pas été dévoilés par le constructeur.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !