Mate X : Huawei sortira son smartphone pliable en septembre 2019, avec Android

Maj. le 25 juin 2019 à 14 h 39 min

Par la voix de l’un de ses hauts responsables, Huawei annonce la sortie du Mate X, son smartphone pliable, avant septembre 2019. La sortie, repoussée suite au décret de Donald Trump, pourrait même survenir plus tôt. Bonne nouvelle : le Mate X embarquera bien Android.

Le Huawei Mate X

Alors que Samsung n’a toujours communiqué aucune date de sortie pour son Galaxy Fold, Huawei avance quelques pions. Décret Trump ou non, le constructeur chinois se montre confiant quant à la commercialisation de son smartphone pliable.

Vincent Pang, Président de Huawei Europe, s’est entretenu avec nos confrères de TechRadar. Interrogé sur la date de sortie du Mate X, ce dernier déclare :

Il arrivera en septembre, au plus tard. Probablement plus tôt, mais avec certitude en septembre.

Finalement, Huawei s’en tient à son calendrier initial. La marque avait promis une sortie avant la fin de l’été. Huawei France nous avait indiqué de son côté que la commercialisation surviendrait probablement en septembre, date des premiers « vrais » tests 5G dans l’Hexagone. La semaine dernière, Stéphane Curtelin, directeur marketing de Huawei France, annonçait une sortie du Mate X avant fin 2019 en France.

Vincent Pang assure également que le Mate X embarquera bien Android et non Hongmeng OS, son système d’exploitation maison sensé remplacé l’OS de Google suite au décret Trump. Vincent Pang explique que la présentation officielle du Mate X a eu lieu avant le placement de Huawei sur liste noire. Le smartphone ne rentre pas dans les limitations imposées par le Président américain et peut donc intégrer Android.

Le Mate X n’aura pas les mêmes problèmes que le Galaxy Fold

Vincent Peng explique que l’affaire Huawei vs Trump n’a eu aucune conséquence sur le calendrier de lancement du Mate X. La marque a pris le temps de travailler sur l’écran flexible P-OLED et « a fait de nombreux tests » afin d’éviter les déboires du Galaxy Fold. Certains testeurs avaient endommagé l’écran du smartphone pliable de Samsung. Les retours négatifs (parfois justifiés, parfois moins) avaient suffi à retarder le lancement. Samsung a préféré jouer la carte de la prudence et a retravaillé son produit.

Les débuts des smartphones pliables se révèlent donc compliqués, mais la rentrée 2019 devrait signer le début d’un nouveau standard sur le marché des smartphones. Pour le plus grand bonheur des passionnés.

Source : TechRadar

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent pour Huawei : la firme est sous le feu de sanctions américaines qui l’excluent de facto du marché et des technologies d’entreprises basées aux Etats-Unis. Google, ARM, plusieurs fondeurs et quantité de partenaires ont…

Huawei s’apprête à déployer GPU Turbo 3.0 sur 9 nouveaux smartphones

Huawei va bientôt déployer GPU Turbo 3.0, l’option qui permet de booster les performances du GPU, sur 9 smartphones, dont plusieurs modèles commercialisés par Honor. La marque en profitera aussi pour proposer le système de fichiers EROFS ((Extendable Read-Only File-System) jusqu’ici…

Huawei va-t-il utiliser RISC-V comme alternative à ARM ?

RISC-V, le projet d’architecture open-source américain, gagne en popularité au détriment d’ARM. De nombreux géants de l’industrie, dont Western Union, commencent en effet à adopter l’architecture. Le projet ne manque pas d’atouts. Privé des licences ARM, Huawei va-t-il se tourner vers RISC-V pour continuer à…

Android, ARM… : Huawei se « prépare au pire »

Le directeur général délégué de Huawei France Zhang Minggang vient d’accorder une nouvelle interview à Challenges – il y détaille entre autres les conséquences de la guerre commerciale sur les résultats et la stratégie de long-terme de l’entreprise. Le responsable…