Un dangereux malware Android vient d’être repéré par les experts en sécurité informatique de Kaspersky. Baptisé Cookiethief, le logiciel malveillant cherche à pirater le compte Facebook de ses victimes en deux étapes. D’abord, le virus collecte les cookies générés par le réseau social. Dans un deuxième temps, il installe un proxy sur le smartphone de sa cible pour tromper les systèmes de sécurité de la plateforme. 

Un rapport de Kaspersky publié ce 12 mars 2020 révèle le modus operandi de Cookiethief, un nouveau malware apparu sur Android. Une fois infiltré sur le téléphone de ses victimes, le malware commence par collecter les cookies générés lors de votre connexion à votre compte Facebook.

Pour ceux qui l’ignorent, les cookies sont des fichiers générés par le serveur du site web que vous consultez. Ces données servent à vous reconnaître sur un site. Les cookies peuvent notamment être utilisés à des fins publicitaires. En exploitant les cookies générés lors de votre passage sur Facebook, les pirates derrière Cookiethief sont capables de tromper les systèmes de sécurité mis en place par le réseau social pour repérer les connexions inhabituelles.

Lire également : Ce malware Android vole les codes double facteur de Google Authenticator

Ce malware installe un proxy sur votre smartphone Android

Les cookies de connexion ne suffisent pas pour berner la sécurité de Facebook. Cookiethief installe alors un proxy sur le smartphone de sa victime. Grâce à ce proxy, installé à l’insu de sa cible, les pirates vont modifier la géolocalisation du téléphone infecté. Lors de votre prochain passage sur Facebook, le réseau social sera alors persuadé que vous vous connectez depuis un endroit inhabituel. Pour accéder à votre compte, vous devrez alors confirmer votre identité via un code envoyé par SMS ou par mail par exemple.

En utilisant le même proxy ainsi que les cookies récupérés plus tôt, les pirates n’ont aucun mal à prendre le contrôle de votre compte Facebook. « En combinant ces deux attaques, les cybercriminels peuvent obtenir un contrôle total sur le compte de la victime et ne pas éveiller les soupçons de Facebook » explique Kaspersky, estimant que plus de 1000 internautes ont déjà été victimes de Cookiethief.

Une fois qu’ils ont pris le contrôle de votre compte, les pirates vont s’en servir pour partager massivement des spams, des malwares ou de dangereux ransomwares à vos contacts. Pour éviter les mauvaises surprises, on vous conseille de garder un oeil sur toutes les tentatives de connexion à votre compte. De plus, on vous invite à installer un bon antivirus sur votre Android.

Source : Kaspersky



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : 24 000 applications du Play Store mettent vos données en danger

24 000 applications Android disponibles sur le Google Play Store mettent les données de leurs utilisateurs en danger, révèle une étude de Comparitech. L’enquête a révélé la présence d’une négligence au sein de Firebase, la plateforme d’hébergements d’applications rachetée par…