Facebook : les pirates se font passer pour vos « amis de confiance » !

Ne faites pas confiance à vos « amis de confiance » sur Facebook ! Afin de vous pousser à cliquer sur un lien malveillant, qui risque de compromettre la sécurité de votre compte et de vos appareils, les pirates usurpent désormais l’identité de vos contacts de confiance. Découvrez cette nouvelle tactique utilisée par les hackers ainsi que les moyens de repérer leurs tentatives de phishing. 

facebook amis confiance

Selon nos confrères de AccessNow, une camapgne de phishing vise actuellement les utilisateurs du réseau social Facebook. Avec ses 2 milliards d’utilisateurs, la plateforme est une cible de choix pour les pirates et autres cybercriminels. En 2017, les arnaques sur les réseaux sociaux, dont Facebook, ont d’ailleurs doublé. Cette fois, les pirates sont encore plus pernicieux qu’à l’accoutumée : ils se font passer pour les amis que vous avez choisi comme « contacts de confiance ».

Facebook : faites-vous confiance à vos amis de confiance ?

Mise en place par Facebook en 2013, ce dispositif vise à permettre aux utilisateurs qui ont oublié leur mot de passe de récupérer leur compte. C’est simple : il vous suffit auparavant d’encoder 3 à 5 personnes de votre liste d’amis comme des contacts de confiance. En cas de perte ou d’oubli de vos identifiants, ces amis peuvent confirmer que vous êtes bien qui vous prétendez être et ainsi débloquer votre compte via un lien envoyé par Facebook. En théorie, cette option est plutôt pratique.

Dans les faits, celle-ci peut être détournée de son objectif initial pour servir les plans des pirates. Le hacker va en effet se faire passer pour un ami de confiance qui nécessite votre participation pour débloquer son compte sur le réseau. Les cybercriminels vont vous demander de vérifier vos mails pour leur transmettre un code et cliquer sur un lien. Si vous obtempérez aveuglément, les hackers récupèrent l’accès à votre compte Facebook !

Comment les hackers s’y prennent-ils ? La technique est aussi simple que malfaisante : ils profitent du bouton « mot de passe oublié« . Le code que vous enverrez aux hackers va donc leur permette d’accéder à votre compte. Dans sa structure, il s’agit donc d’une campagne de phishing tout à fait classique.

Difficile de faire la différence entre un mail envoyé par les hackers ou en provenance directe de Facebook mais une différence majeure subsiste : le dispositif du réseau social oblige chaque contact de confiance à fournir une partie du code et non pas l’entièreté. Si ce mail vous demande un code complet, c’est qu’il est frauduleux. Si vous avez le moindre doute, contactez l’ami de confiance en question via SMS, WhatsApp, Snapchat ou même en allant frapper à sa porte. La reconnaissance faciale développée par Facebook sera-t-elle plus sécurisée que les amis de confiance ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google+ prendra sa retraite en août 2019

Google+ fermera définitivement ses portes en août 2019. C’est Ben Smith, vice-président de l’ingénierie en charge du réseau social, qui l’indique sur le blog de la firme. Les utilisateurs auront encore quelques mois de répit pour profiter de la plateforme….