Linky : vers une suspension de l’installation des compteurs ?

 

Une action en justice exigeant la suspension de l’installation des compteur Linky est en cours au tribunal de Paris. Enedis est accusé de récolter et d’exploiter les données personnelles de leurs utilisateurs à des fins autres que le simple suivi énergétique. 

linky

Linky continue de cristalliser les inquiétudes de certains consommateurs. Ce 19 février 2019, plus de 120 personnes ont demandé au tribunal de Paris des mesures conservatoires contre les compteurs connectés d’Enedis, rapporte Reuters. Autrement dit, une suspension des installations obligatoires pour respecter le principe de précaution.

Linky collecte des données personnelles

Si Linky a été accusé de provoquer des incendies ou d’être dangereux pour la santé à cause des ondes, c’est un autre argument qui est avancé ici : celui de la collecte et des exploitations des données personnelles. « Enedis est aujourd’hui un distributeur d’énergie mais ambitionne de devenir un courtier en information et un acteur du big data », explique l’avocat Me Christophe Léguevaques.

Lire aussi : Linky : les particuliers peuvent faire mesurer gratuitement les ondes émises par le compteur

En compagnie de son collègue Me Arnaud Durand, ils tentent donc de souligner le fait qu’Enedis souhaite tirer avantage des informations qu’il récupère à des fins qui n’étaient pas prévues dans le deal. La société elle-même s’en vante auprès des investisseurs afin de gagner en attractivité. Dans un document, Enedis explique d’ailleurs pouvoir récolter « 1800 milliards de lignes de données par an » et avoir une “vision 360 (degrés) du client » avec 35 millions de compteurs Linky installés.

« Si cette action prospère, ce sera un moyen pour ceux qui ne veulent pas de Linky chez eux de se placer sous la protection de la justice », déclare Me Christophe Léguevaques. Pour l’instant, Enedis a toujours eu le dernier mot devant la justice.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google nest secure abandon
Google abandonne Nest Secure, le système d’alarme connecté

Google vient d’abandonner Nest Secure. Lancé en 2017, le système d’alarme connecté n’est plus disponible sur la boutique en ligne de la marque. Google ne produira plus de Nest Secure mais s’engage à fournir un support client aux utilisateurs actuels…

ikea panneau solaire france
Ikea France vend des panneaux solaires sur son site, voici les prix

Ikea, leader de l’ameublement en France, intègre dans son catalogue un service d’installation de panneaux solaires. Pour cela, le géant suédois a signé un partenariat avec l’entreprise tricolore Voltalia. Le prix s’échelonne de 3700 euros à 5300 euros TTC, selon…

Google conférence
Google tiendra une conférence virtuelle le 8 juillet prochain

Google va tenir une conférence le 8 juillet prochain. Cette présentation sera entièrement virtuelle à cause du coronavirus et remplacera la Google I/O qui a été annulée il y a quelques semaines. La firme de Mountain View devrait y dévoiler…