LinkedIn viole le RGPD et utilise 18 millions d’adresses mail pour la publicité ciblée sur Facebook

LinkedIn pris la main dans le sac. Le réseau social a violé les règles du RGPD et acheté 18 millions d’adresses mail de non-membres pour effectuer de la publicité ciblée sur Facebook et recruter plus d’utilisateurs. Les données ont été supprimées et la plateforme assure avoir changé sa politique en matière d’informations personnelles. 

linkedin viole le rgpd

Le réseau social pour professionnels LinkedIn a violé les règles du Règlement Général sur la Protection des Données ou RGPD pour les intimes. D’après un rapport de la Commission irlandaise de protection des données (DPC) repéré par TechCrunch, 18 millions d’adresses mail d’utilisateurs qui n’étaient pas membres ont été utilisées par LinkedIn racheté par Microsoft fin 2016 pour faire de la publicité ciblée sur Facebook. Ce volume de coordonnées aurait tout simplement été acheté, le but étant d’inciter ces personnes à s’inscrire sur le service.

LinkedIn a acheté les adresses mail de non-membres pour leur envoyer de la publicité via Facebook

La DPC a déclaré qu’un accord à l’amiable avait été trouvé entre les différentes parties et que LinkedIn avait désormais cessé ces pratiques. Denis Kelleher, en charge des questions relatives à la confidentialité chez le réseau social, a de son côté déclaré que « l’enquête menée par la DPC a été utile ». Il explique que LinkedIn a « totalement coopéré et amélioré [ses] processus afin de répondre au RGPD ». L’affaire remontant à 2017, il échappe aux sanctions : le réseau social ne craint plus rien et va éviter l’amende.

L’audit mené par l’autorité irlandaise a permis la suppression des données des individus européens qui ne sont pas membres de LinkedIn. « Au cours de ce contrôle, nous avons également identifié un autre secteur où nous pourrions améliorer la protection des données pour les non-membres et nous avons ainsi volontairement modifié nos pratiques », souligne Denis Kelleher pour montrer la bonne foi de la plateforme en la matière.

Lire aussi : Facebook, Twitter, LinkedIn : seuls 25% des Français font confiance aux réseaux sociaux

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook, Instagram, Twitter : pourquoi les likes nuisent à votre cerveau

Les likes sur Facebook, Instagram et Twitter ont un effet négatif sur votre cerveau, estiment plusieurs experts. C’est à cause de ces « j’aime » que de nombreux internautes sont devenus dépendants des réseaux sociaux. En réaction, certains organismes souhaitent bannir les likes…

Twitter va bientôt permettre de cacher les réponses aux tweets

Twitter va déployer dans les semaines à venir une fonctionnalité pour cacher les réponses aux tweets, à défaut de pouvoir les supprimer. Jusqu’ici, les utilisateurs ont très peu de contrôle sur les réponses aux messages publiés sur le réseau social….

Messenger de retour dans l’application Facebook ?

Mise à jour 15/04/2019 : ajout de la déclaration officielle de Facebook Messenger devrait faire son grand retour sur l’application du réseau social Facebook. La fonctionnalité avait disparu il y a plusieurs années, forçant les utilisateurs à installer une second…

Facebook vous espionne même si vous désactivez votre compte

Facebook continue de vous espionner après la désactivation de votre compte. Interrogé sur la question, le réseau social admet sans détour que la collecte de données se poursuit jusqu’à la suppression définitive de votre profil. Les utilisateurs qui souhaitent faire une croix sur…

Facebook dévoile comment fonctionne vraiment votre fil d’actualité

Facebook a décidé de faire preuve de transparence. Le réseau social déploie aujourd’hui une nouvelle fonctionnalité qui va permettre à ses utilisateurs de mieux comprendre le fonctionnement de leur fil d’actualité. Un bouton en haut à droite de chaque publication va…