LG G4 : pourquoi un processeur Snapdragon 808 et pas un 810

Maj. le 5 mars 2018 à 11 h 20 min

Contrairement au HTC One M9 ou au Sony Xperia Z4 qui embarquent la dernière puce octo core de Qualcomm, le LG G4 s’équipe d’un processeur Snapdragon 808. Un choix assez étrange quand on sait que le LG G Flex 2 a été le premier smartphone au Monde a intégrer un processeur Snapdragon 810 et qu’à l’époque, LG était le premier à démentir ses problèmes de surchauffe et à en faire l’éloge. Pourtant le coréen semble avoir, bel et bien, changé son fusil d’épaule.

LG G4 Qualcomm

Peu après le MWC, on pouvait lire qu’un des partenaires de Qualcomm avait décidé de remplacer le Snapdragon 810 par un Snapdragon 808 dans son prochain haut de gamme. A l’époque, on ne savait pas encore qu’il s’agissait d’LG, néanmoins les premiers benchmarks du LG G4 nous ont rapidement mis à puce à l’oreille.

Alors que le Snapdragon 810 se compose de deux jeux de quatre cœurs A53 et A57 et s’accompagne d’un GPU Adreno 430, le Snapdragon 808 se compose de quatre cœurs A53 et deux cœurs A57 et d’un GPU Adreno 418. Il est donc théoriquement moins performant que la puce octo core de Qualcomm seulement voilà, il ne surchauffe pas !

Afin d’éviter que le Soc ne surchauffe, HTC qui l’utilise dans son M9 a réalisé diverses optimisations logicielles. Malheureusement, les performances en ont pris un coup. Il y a quelques jours, Ars Technica publiait également une étude sur les impacts des problèmes de surchauffe du Snapdragon 810 sur ses performances et il faut bien avouer que celle-ci n’allait pas en sa faveur.

Snapdragon 808

En optant pour un Snapdragon 808, LG se protège à la fois des problèmes de surchauffe du 810 mais évite également que ceux-ci ne viennent affecter les performances de son dernier flagship moyennant des résultats qui seront peut-être moins spectaculaires sur les benchmarks mais en préservant l’expérience utilisateur.

A noter tout de même que suite à l’événement de cet après-midi, Qualcomm a déclaré que LG avait déjà fait son choix bien avant que les premières rumeurs concernant les problèmes du Snapdragon 810 ne fassent surface. Le directeur marketing de Qualcomm, Tim McDonough, a d’ailleurs déclaré que les décisions concernant les processeurs étaient prises un an à l’avance.

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !