Les trottinettes électriques en libre-service pourraient disparaître de Paris le 2 avril 2023

 

Dans sa première interview depuis les élections présidentielles, Anne Hidalgo a dévoilé ses projets pour les prochains mois. Sans surprise, la maire de Paris prévoit de continuer sur sa lancée concernant la régulation des trottinettes électriques. Le 2 avril prochain, les habitants de la capitale seront appelés à voter sur l’interdiction éventuelle des véhicules en libre-service.

trottinette électrique
Crédits : peruphotoart/123rf

Elle s’était faite discrète depuis son échec lors des dernières élections présidentielles, Anne Hidalgo revient aujourd’hui avec de nombreux projets pour la capitale. Dans une interview accordée à nos confrères du Parisien, la maire socialiste est revenue sur ce qui attend ses habitants pour 2023. Outre la préparation pour les JO 2024, un autre sujet brûlant occupe la municipalité depuis quelques mois : les trottinettes en libre-service.

En effet, ces dernières sont dans le viseur de la mairie depuis la rentrée, qui espère pouvoir les interdire au cours de cette année, qualifiant ces dernières de dangereuses pour les usagers de la route ainsi que pour l’environnement. De premières mesures ont par ailleurs déjà été prises, comme leur interdiction pour les mineurs de la capitale. Mais Anne Hidalgo compte bien aller plus loin.

Faut-il bannir de Paris les trottinettes électriques en libre-service ?

« C’est un peu le bazar. Il manque un Code de la rue, pour dire comment on se comporte, et comment la police municipale sanctionne ceux qui ne respectent pas les règles », reconnaît cette dernière, qui promet que la mairie travaille sur sujet. Aussi, Anne Hidalgo prépare la phase 2 de sa contre-attaque : un référendum à destination des Parisiens, qui aura lieu le 2 avril prochain.

Sur le même sujet — Trottinette électrique : elle écope d’une amende record pour avoir conduit totalement ivre

Ces derniers « seront appelés à se rendre dans les bureaux de vote pour répondre à une question très simple : continue-t-on ou pas avec les trottinettes en libre-service ? » Une question « très clivante » selon la maire, qui assure en outre que les Parisiens possédant leur propre trottinette électrique ne seront pas concernés par la mesure — si mesure il y a. Ce fameux Code de la rue, quant à lui, devrait être présenté courant du mois juin.

Source : Le Parisien



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !