Leboncoin, AirBnB et BlaBlaCar déclarent désormais vos revenus au fisc

Leboncoin, AirBnB, BlaBlaCar et tous les autres sites de ventes entre particuliers sont désormais tenus par la loi relative à la lutte contre la fraude de déclarer les revenus de ses utilisateurs à l’administration fiscale sur les transactions effectuées après le 31 décembre 2018. Mais dans certains cas, si le nombre de transactions et leur montant est faible, il existe des seuils à ne pas dépasser pour y échapper.  

airbnb impots

Les sites de ventes entre particuliers type Leboncoin, AirBnB et BlaBlaCar sont désormais dans l’obligation de déclarer au fisc les revenus de ses utilisateurs, rappelle Le Monde. Adoptée à la fin de l’année 2018, la loi relative à la lutte contre la fraude contraint les plateformes qui mettent en relation des individus dans le cadre « de la vente d’un bien, de la fourniture d’un service ou de l’échange ou du partage d’un bien ou d’un service » les contraint à partager différentes informations dont notamment le nombre de transactions sur l’année ainsi que leur montant. Cela s’applique aux ventes réalisées à partir du 31 décembre 2019.

Leboncoin, AirBnB, BlaBlaCar : les sites de ventes entre particuliers doivent déclarer les revenus des utilisateurs au fisc

Cependant, tout le monde n’est pas concerné et il est possible d’éviter de payer des impôts supplémentaires sur les revenus générés de cette manière, si ceux-ci restent mesurés. Les sites et applications ne sont en effet pas tenus de transmettre les données à l’administration fiscale sous certaines conditions. Tout d’abord, la nature des échanges est prise en compte. Revendre de temps en temps un produit sur Le Bon Coin ou partager les frais de transport via du covoiturage par Blablacar est moins sujet à l’imposabilité des revenus que de louer son appartement sur Airbnb par exemple.

Lire aussi : Leboncoin, AirBnB, BlaBlaCar… : le fisc assure qu’aucune nouvelle taxe ne visera les particuliers

Mais même pour ce genre d’activité, des limites sont posées : les utilisateurs ne doivent pas dépasser 3000 euros de revenus et 20 transactions par an pour être considérés comme des occasionnels non soumis à l’impôt. Mieux vaut tenir les comptes si vous ne souhaitez pas dépasser ces seuils donc. Dans le cas contraire, les références bancaires BIC et IBAN ainsi que les sommes perçues sont transmises à la Direction générale des Finances Publiques par les intermédiaires.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site

Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site. Selon une source proche de l’entreprise, le géant du e-commerce va multiplier les rapports auprès des forces de l’ordre. Désormais, chaque marchand suspecté de vendre des produits contrefaits sera signalé…

Amazon annonce avoir battu des records de ventes à Noël

Amazon affirme avoir battu de nombreux records grâce à l’engouement suscité par la fête de Noël. La firme de Jeff Bezos annonce notamment avoir vendu des dizaines de millions de produits estampillés Amazon, dont des enceintes Echo par exemple. Dans…

Amazon, Cdiscount et d’autres sites fraudent massivement la TVA selon Bercy

Amazon, Cdiscount, et d’autres sites de e-commerce s’adonnent massivement à des fraudes à la TVA selon un rapport de l’inspection générale des finances. Le problème viendrait des « marktplaces » c’est à dire la possibilité pour des vendeurs indépendants de vendre sur ces plateformes. 98%…

La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

Un selfie pourrait bientôt suffire pour ouvrir un compte bancaire en France

La France n’est pas connue pour sa facilité administrative. Mais le gouvernement travaille sur certaines simplifications. Les services bancaires pourraient en bénéficier dès l’année prochaine, avec, par exemple, l’ouverture d’un compte à l’aide d’un selfie ou d’un appel visio. Les…

Le Black Friday bientôt interdit en France ?

Le Black Friday est dans le collimateur de certains députés. Un amendement au projet de loi « anti-gaspillage » vise en effet à interdire les campagnes de promotions en France. Cette mesure destinée à lutter contre la surconsommation et le gaspillage sera examinée le…