Lamborghini ne prévoit pas de passer à l’électrique dans l’immédiat, contrairement à ses concurrents

 

Stephan Winkelmann, PDG de Lamborghini, a déclaré en interview que la production de voitures thermiques du constructeur n’est pas près de s’arrêter. L’entreprise chercherait même des moyens de continuer dans cette voie passée 2030, allant à ainsi à l’encontre totale du reste du secteur automobile. Une stratégie qui pourrait s’avérer très risquée.

lamborghini
Crédits : Unsplash

Lamborghini n’en fait qu’à sa tête. L’ensemble de l’industrie se tourne vers l’électrique ? Qu’importe, le constructeur italien compte bien continuer à produire ses véhicules thermiques pendant une vingtaine d’années au moins. Alors que l’électrique semble gagner de plus en plus de terrain dans le secteur automobile, ce dernier prévoit déjà de fabriquer de nouvelles voitures à essence après 2030.

« Nous attendrons de voir s’il sera possible de proposer des véhicules avec un moteur à combustion interne au-delà de 2030 », a déclaré Stephan Winkelmann, PDG de Lamborghini, en interview pour le journal allemand Welt am Sonntag. Un projet qu’il sait ambitieux, au vu de la tendance actuelle de plus en plus en forte chez la concurrence. Pour le mener à bien, il a déjà quelques idées : « Une possibilité serait de maintenir en vie les véhicules à moteur à combustion grâce aux carburants synthétiques. »

Sur le même sujet : Lamborghini lance la AL1, sa première trottinette électrique à 500 euros

Lamborghini veut continuer à produire des voitures à essence

Étonnamment, la firme avait déjà montré patte blanche en annonçant l’arrivée de ses premiers modèles hybrides électriques dès 2024. Mais bien naïf celui qui a cru qu’il s’agissait d’une transition complète. D’autant que le constructeur s’engage ainsi dans la voie complètement opposée à celle de Volkswagen, dont il fait pourtant partie du groupe. En effet, la marque allemande a de son côté annoncé la fin des voitures thermiques d’ici 2035.

On pourrait arguer que les deux entreprises ne jouent pas réellement sur le même secteur, Lamborghini s’adressant à une clientèle plus fortunée. Mais ce serait oublier que plusieurs constructeurs, comme Dodge, ont déjà planifié la fin de la production de certains de leurs modèles à essence phares. Qui plus est, Lamborghini risque de rencontrer quelques difficultés à commercialiser ses véhicules thermiques. Les États-Unis, notamment, souhaitent passer à 50 % de voitures électriques d’ici 2030.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !