La Russie est prête à légaliser le piratage de logiciels des géants de la Tech

 

Face au blocage technologique mise en place par les géants occidentaux de la Tech, la Russie envisage d'autoriser et de légaliser le piratage. Via cette mesure, le gouvernement cherche à réduire l'impact des sanctions sur la population et sur son économie.

russie loi piratage
Crédits : Pixabay

Comme vous le savez peut-être, de nombreuses entreprises ont décidé de se mobiliser en faveur de l'Ukraine. Les principaux acteurs de la Tech ont annoncé la suspension de leurs services en Russie. C'est par exemple le cas de Netflix qui vient de bloquer le service de streaming, de TikTok ou encore d'Intel et AMD qui ont cessé de vendre leurs processeurs dans le pays.

Face à ces multiples sanctions technologiques, la Russie pourrait adopter une mesure drastique : légaliser le piratage informatique. Rappelons que la loi russe affiche déjà  des dispositions permettant au gouvernement “d'utiliser toute propriété intellectuelle sans le consentement du titulaire du brevet en cas d'urgence liée à la défense et la sécurité de l'État”. 

À lire également : CD Projekt Red, le studio derrière Cyberpunk 2077, arrête de vendre ses jeux en Russie

La Russie veut autoriser le piratage

Et justement, l'administration Poutine pourrait bientôt mettre en application cette mesure comme en témoigne un rapport du journal économique russe Kommersant. Ce plan prévoit notamment la création “d'un mécanisme de licence obligatoire pour les logiciels, les bases de données et la technologie des microcircuits intégrés”. Il ne s'appliquerait qu'aux entreprises qui ont imposé des sanctions à la Russie. Vous l'aurez compris, le gouvernement russe vise avec cette loi les principaux géants de la Tech comme Microsoft, ou encore Apple et Samsung qui ont cessé de vendre leurs produits sur le territoire russe.

Comme le rappellent nos confrères du site ArsTechnica, le piratage est une pratique populaire en Russie. Selon une enquête publiée par la société de sécurité informatique ESET publiée en 2019, 91% des Russes préfèrent se tourner vers des logiciels piratés. Pourquoi cela ? 75% des  sondés estiment que les versions sous licence coûtent trop cher.

Pour rappel, l'Ukraine se dit constamment visée par des cyberattaques lancées par la Russie. Les attaques DDoS pleuvent notamment sur les organismes et institutions ukrainiennes comme le cabinet des ministres, du président du pays, du ministère de la Défense ou des Affaires intérieures. Pour l'instant, les cyberdéfenses du pays tiennent bon, notamment grâce à l'armée de hackers composée par l'Ukraine. 

Source : ArsTechnica



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !