Intel et AMD arrêtent de vendre des processeurs à la Russie

 

Intel et AMD se plient aux sanctions américaines contre la Russie. Après l'invasion de l'Ukraine, Washington a interdit aux entreprises de vendre des processeurs à leurs partenaires russes. Les livraisons vers le territoire russe sont actuellement bloquées.

Processeur Intel

L'invasion russe en Ukraine, qui s'accompagne d'une myriade de cyberattaques, oblige les pays occidentaux à prendre des sanctions contre le régime de Vladimir Poutine. Après avoir gelé les avoirs des banques et des oligarques russes proches du Kremlin, les Etats-Unis ont décidé de couper l'approvisionnement de puces informatiques vers la Russie.

Le Bureau américain de l’Industrie et de la Sécurité (BIS) vient en effet de décréter une série de sanctions qui limitent les ventes de produits d'origine américaine au gouvernement russe et aux entités affiliées à l'État. Les puces informatiques destinées aux particuliers ne sont pas concernées par cette restriction, qui émane d'une décision du Département du Commerce des Etats-Unis.

Sur le même thème : Un pirate pro-Ukraine dévoile les messages privés des hackers derrière le ransomware Conti

Intel et AMD se plient aux sanctions américaines et stoppent les livraisons de puces en Russie

Concrètement, les firmes américaines devront obtenir une licence afin de fournir des composants informatiques à leurs clients russes. Une sanction analogue a été mise en place à l'encontre de plusieurs firmes chinoises ces dernières années, dont Huawei et ZTE. In fine, les appareils électroniques conçus aux Etats-Unis pourraient également être concernés par la mesure.

D'après les informations relayées par le média russe RBC, les deux géants des semi-conducteurs Intel et AMD se sont pliés aux sanctions américaines. Les entreprises contactent actuellement leurs partenaires russes pour annoncer que les expéditions de processeurs sont momentanément suspendues.

Plusieurs sources de l'industrie ont corroboré l'information. D'après RBC, un représentant de l’Association des développeurs et fabricants russes de matériel électronique (ARPE) a confirmé le blocage temporaire des ventes en Russie. Pour l'heure, les deux fabricants de semi-conducteurs n'ont pas encore annoncé officiellement la suspension des livraisons de puces vers la Russie.

Contacté par RBC, Intel laisse cependant entendre que les expéditions ont bien été suspendues suite aux sanctions décrétées par Washington. “La société surveille de près la situation et applique les sanctions applicables et les règles de contrôle des exportations, y compris les nouvelles sanctions imposées par le bureau de l'industrie et de la sécurité relevant du département américain du Commerce”, déclare Intel, interrogé par le média.

Source : RBC



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !